La Gazette de la grande ile

Réduction de la pauvreté et développement économique: L’AFD y concentre son action

Publié le 19 janvier 2018

Madagascar est une des plus grandes îles du monde, mais aussi une des plus pauvres. Partenaire du pays depuis 70 ans, l’AFD concentre son action sur la réduction de la pauvreté et le développement économique.

À Madagascar, les villes fournissent cinq fois plus d’emplois que la campagne. Mais elles doivent relever le grand défi de la croissance démographique : d’ici 20 ans, la moitié de la population malgache sera urbaine. Or, actuellement, l’expansion des villes n’est pas maîtrisée. Elle engendre insécurité, insalubrité et une forte précarité dans les bidonvilles.

L’AFD privilégie une vision intégrée de la ville et de toutes ses fonctions : habiter, circuler, travailler, consommer. Nous appuyons le ministère en charge des infrastructures pour désengorger la capitale et fluidifier la circulation automobile. Des mesures qui favorisent l’activité économique et réduisent la pollution de l’air.

Parallèlement, nous mettons en place un large programme d’assainissement et de gestion des ressources en eau pour protéger la population des risques d’inondations et améliorer l’environnement sanitaire. Ce projet bénéficiera à 700 000 habitants d’Antananarivo qui vivent aujourd’hui en zones inondables dans des conditions alarmantes.

Avec ses 24 millions d’habitants et une superficie de près de 590 000 km², Madagascar est une des plus grandes îles du monde. Située au sud-ouest de l’océan Indien et séparée du continent africain par le canal du Mozambique, c’est également un des pays les plus pauvres de la planète. Plus de 90 % de la population vivent avec moins de 2 $ par jour.

Madagascar dispose d’un environnement particulièrement riche, sa biodiversité est exceptionnelle : plus de 80 % des espèces végétales et animales y sont endémiques. C’est également l’un des systèmes écologiques les plus vulnérables au changement climatique, aux risques environnementaux et aux catastrophes naturelles.

Madagascar a souffert d’instabilité politique pendant plusieurs années. Les crises répétées ont contrarié le développement, notamment dans les infrastructures et les services publics. Pourtant, l’île possède de nombreux secteurs industriels à forte valeur ajoutée, comme l’agro-industrie, le textile, les nouvelles technologies, le tourisme ou encore l’artisanat.

Présente depuis 70 ans à Madagascar, l’AFD agit pour réduire la pauvreté et soutenir le développement économique. Depuis 2016, elle s’intéresse également au renforcement des collectivités locales décentralisées et à l’amélioration du fonctionnement de la justice (Voir article, par ailleurs.)

 

 

 

 

 

Lire aussi