La Gazette de la grande ile

Consigne de vote du Président de la FJKM

Publié le 25 janvier 2018

Lors du grand culte de la FJKM à Mahamasina dimanche dernier, le Président de la FJKM a appelé les fidèles à aller voter lors des prochaines élections et à voter pour quelqu’un qui craint le Seigneur ! On ne peut que saluer l’appel à aller voter. En effet, voter est un exercice d’un droit et on ne peut guère participer à la vie de son pays en se contentant d’émettre ses opinions sur les réseaux sociaux. La première chose à faire est d’exercer son droit de vote et de ce fait exercer un devoir citoyen. Même s’il faut voter blanc, l’appel à aller voter est déjà un engagement citoyen. C’est plus simple après de se déclarer déçu par un choix ou de se déclarer déçu tout en disant que la personne élue n’est pas celle que l’on a choisie, n’est pas celle pour qui on a voté ! Par contre là où le Président de la FJKM a faux c’est lorsqu’il déclare qu’il faut voter pour quelqu’un qui craint le Seigneur. Certes en tant que Président de la FJKM, il ne peut que porter son choix sur un chrétien, mais le fait de voter pour quelqu’un qui  craint le Seigneur est-il un gage de réussite et de développement pour le pays? Est-ce une garantie pour avoir quelqu’un d’irréprochable à la tête du pays? Est-ce une garantie pour avoir quelqu’un qui ne détournera pas l’argent public? Est-ce une garantie pour avoir quelqu’un d’incorruptible? Le président de la FJKM a tout faux ! Depuis des lustres, Madagascar a eu à sa tête des présidents de la République chrétiens qui ne s’en cachent pas. Les dirigeants prennent la parole en haut des pupitres des églises, certains se font filmer en train de prier, en train de communier… beaucoup se promènent avec leur Bible bien visible, certains mettent leur Bible bien visible sur les tables de leurs  bureaux, d’autres ne ratent pas les pèlerinages annuels dans divers endroits où se regroupent des chrétiens. Madagascar a depuis toujours été dirigé par des présidents chrétiens, a priori tous ces présidents successifs craignent le Seigneur, sauf qu’une fois à la tête du pays, ils se prennent chacun pour Dieu le Père et font la pluie et le beau temps, prennent la parole de temps à autre dans des cérémonies religieuses avec des discours pour lesquels on leur donnerait le Bon Dieu sans confession, mais au final et tous les jours, leur monde tourne autour de leur nombril. Ils n’ont aucune empathie pour leurs compatriotes, ils regardent de haut les personnes indigentes et exploitent l’indigence et la pauvreté des gens pour se remplir les poches, pour s’enrichir. Aussi, on ne comprend pas bien le discours du président de la FJKM d’autant que bon nombre de Malgaches abhorre l’hypocrisie de ceux qui prient le dimanche et volent  le lundi. Les Malgaches abhorrent l’utilisation de la religion pour manipuler l’opinion… Inciter les gens à aller voter est une bonne chose, faire croire que les candidats qui craignent le Seigneur sont les meilleurs, est à revoir, car l’histoire de notre pays a démontré que parfois, sinon souvent, la religion est utilisée pour mieux tromper les pauvres gens !

Claude Rakelé

 

Lire aussi