La Gazette de la grande ile

Croissance en 2018: Les secteurs porteurs Secteur primaire

Publié le 25 janvier 2018

Rebond positif après les effets climatiques dus à une croissance de la branche agricole de 4,9% malgré un recul de la branche élevage-pêche (2%). La mise en œuvre des différents projets seront axés sur l’autosuffisance alimentaire.

Secteur secondaire

Croissance des branches agro-industries (6,1%), énergie (8,4%), industrie de boissons (7,5%), industrie de bois (7,6%), industrie métallique (9,2%), industrie de papier (7,0%) et Zones Franches Industrielles (ZFI ) (12,5%). Il y aura une réhabilitation des infrastructures au profit de l’énergie et différentes industries; une incitation à la concurrence à travers la diversification des produits en boisson sur le marché ; une création des entreprises productricesd’engins suite aux accords de partenariats extérieurs.

Secteur tertiaire

Construction des infrastructures routières et aéroportuaires : une croissance de 11,5% pour la branche BTP , 16,7% pour les auxiliaires de transport, 5,5% pour les transports de marchandises et 3,5% pour les transports de voyageurs.

Secteur extérieur

La balance commerciale affichera un déficit de -588,1 millions DTS expliqué par les besoins d’importation des biens d’équipements et d’alimentation, ainsi que les coûts de services publics des projets de financements extérieurs.

Le tout avec en toile de fond l’inflation dont le taux  escompté en termes d’IPC est de 7,8% en moyenne période pour 2018. Une certaine stabilité des cours mondiaux de pétrole et des produits alimentaires est attendue. À moyen terme, l’inflation sera maintenue à 6,5%.

 

 

Lire aussi