La Gazette de la grande ile

Projet Lamina: Un grand pas pour savoir vivre ensemble

Publié le 26 janvier 2018

Le projet Lamina (Lalanjotra Miaty ny Namana) a été officiellement clôturé hier au Motel Anosy. Initié par l’ONG Lalana et cofinancé par l’Union Européenne, ce projet vise à améliorer la mobilité des Personnes en Situation de Handicap (PSH). Pour rappel, le projet a été lancé en février de l’année 2016.

Durant ces 2 ans, des actions de plaidoyer ont été effectuées par les représentants des Personnes en Situation de Handicap (PSH) auprès des entités étatiques et des opérateurs du transport en commun en leur exposant les problèmes vécus par les PSH et les Personnes à Mobilité Réduite (PMR) pendant leurs déplacements. Suite à cela, des conventions ont été signées par divers entités en signe d’engagement pour contribuer à l’amélioration de la mobilité des PSH et des PMR. 4 types de travaux pilotes sont issus de ce projet et sont appliqués dans un axe urbain et suburbain, à savoir la ligne 119 reliant les 67ha à Ankatso et la ligne G reliant la capitale à Fenoarivo. Les infrastructures pour ces travaux pilotes sont installées sur chaque abribus et arrêt reliant les 2 terminus de chaque coopérative, dont des plaques d’indicateur pictogramme avec avertisseur, un guide canne pour les malvoyants, une insertion d’escaliers amovibles antidérapants et une rampe d’accès pour aider les PSH à monter et descendre du bus. Ces derniers sont déjà installés et prêts à l’usage pour l’axe suburbaine.

L’initiative de l’ONG Lalana dans la concrétisation de ce projet marque un pas de géant pour savoir vivre ensemble. Sans attendre un ordre d’en haut, toutes les autres coopératives de transports en commun devraient commencer à prendre en considération les Personnes en Situation de Handicap et les Personnes à Mobilité Réduite en procédant à quelques changements afin de faciliter leur déplacement.

T.B

 

 

Lire aussi