La Gazette de la grande ile

Projets présidentiels: Encourager… l’alcoolisme !

Publié le 26 janvier 2018

Coup d’envoi mardi sur les bords du lac Anosy des travaux d’embellissement de la capitale, suggérés par Hery Rajaonarimampianina et pris en charge par le ministère qui s’occupe des Projets Présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et des Infrastructures. Le projet vise à réaménager le bord ouest du lac Anosy et tout le pourtour du stade de Mahamasina, afin d’en faire des lieux de promenade et d’agrément, pour les habitants de la capitale et spécialement pour les employés des ministères qui bordent le lac. Selon les maquettes présentées au public, il y aura des allées ombragées, des lampadaires, des bancs et même des tables… Ce qui a surpris lors de la présentation faite par le maître d’œuvre, le ministre chargé des Projets Présidentiels, Ramanantsoa Benjamina, c’est que ces nouvelles installations auront surtout pour objet de servir de cadre au « vendredi magnifique ». L’homme a répété à plusieurs reprises cette expression qui semble être la finalité des travaux. Qu’est-ce que le « vendredi magnifique » ?

Après une semaine de travail, c’est une réunion de délassement et de décompression où on boit beaucoup. Le grand public, s’il passe le vendredi soir sur l’Avenue de l’Indépendance, peut en avoir un aperçu avec ces attroupements où sur les toits des voitures, on voit alignées des bouteilles d’alcool souvent fort. Ces rassemblements embarrassent la Police en raison des bagarres fréquentes qui y éclatent, mais aussi la Commune à cause des saletés répandues sur le site et dans les environs immédiats. Le ministère auprès de la Présidence de la République en charge des Projets Présidentiels entend donc encourager ces réunions destinées à la consommation de boisson, et crée les conditions favorables à l’absorption d’alcool. Rappelons notre titre en une du 28 décembre dernier, « Rendez-vous du Président : que de… bêtises !», où nous relevions les multiples fautes et bourdes du texte. Erreurs grossières que nous avions mises sur le compte d’un excès de boisson auquel l’orateur s’est laissé aller pendant la période des fêtes.

Comme en très haut lieu, on apprécie l’alcool et on en fait même une consommation parfois exagérée, le ministère chargé des Projets Présidentiels entend donc vulgariser ce divertissement afin qu’il ne soit pas cantonné dans les seules limites du palais. Signalons que le projet comprend aussi des espaces pour les enfants avec balançoires et toboggans. Bref, l’Etat a tout prévu : les parents peuvent s’adonner en toute sérénité à la boisson et peuvent même forcer sur la dose, car non loin d’eux, leurs enfants s’amusent aussi à leur façon. En tout cas, la semaine dernière à Ambohimitombo (district d’Ambositra, en pays Zafimaniry) le président Rajaonarimampianina a presque annoncé la légalisation de l’alcool des bouilleurs de cru (toaka gasy). La canne à sucre locale devant servir selon lui à la fabrication d’alcool et d’éthanol. Le produit éthylique, « toaka gasy » ou autres,  sera vraisemblablement déversé en quantité aux quatre coins de l’île et son absorption est déjà encouragée avec la mise en place des jardins publics pour les « vendredis magnifiques ».

Comme le bilan du régime est plutôt maigre et n’incite pas à l’optimisme, comment à l’approche de l’élection présidentielle s’y prend-il pour pousser les gens à bien voter ? En diffusant l’alcool qui procure une sensation de bien-être et permet de voir la vie en rose…

        A.R.

 

 

Lire aussi