La Gazette de la grande ile

LE POING: Tous des tocards !

Publié le 27 janvier 2018

Hery Rajaonarimampianina a présenté, jeudi dernier, devant le Créateur et les téléspectateurs, son bilan durant les quatre ans qu’il était à la manette du pouvoir. Mais certains estiment plutôt qu’il a… déposé son bilan. A quelques mois de la fin de son mandat, le moment est peut-être venu pour lui de préparer ses souvenirs.

A priori, sa prestation à la télé fut un échec. On y a surtout remarqué que l’homme n’a cessé de gesticuler devant les caméras. Des gestes d’un acteur, voire d’un cabotin, qui a mal répété, qui n’a point relu son texte. Qu’importe, car d’après lui, il a encore devant lui douze ans, jusqu’en 2030, pour rattraper ses erreurs et redresser ses faiblesses. Personne ne peut attendre douze ans, cher Président !

Que Hery Rajaonarimampianina revoie  donc sa copie : effectivement, quelque part, quelque chose ne va pas très bien chez cet homme, malgré un farouche désir de ne pas décevoir ses concitoyens. Ce qui est tout à son honneur. Néanmoins, son comportement, ses carences montrent qu’il n’a pas de vrais conseillers, mais des larbins autour de lui, juste bons pour amuser les copains et la galerie…

Ces derniers jours, des pressions sont sur la tête du chef de l’Etat afin qu’il procède à un remaniement gouvernemental. Qu’on se le dise, changer de gouvernement, par les temps qui courent, n’est pas une mince affaire.  En fait, il faut que chaque nouveau ministre déniche, notamment, un autre  directeur de cabinet, un nouveau secrétaire général, des conseillers techniques, un logement pour lui et sa famille, un ou deux véhicules de fonction, supporter les caprices de sa nouvelle maîtresse, etc.

Des dépenses, généralement folles, qui sont payées par les honnêtes et les mauvais (tant mieux !) contribuables. Le monde politique est ainsi fait, on n’y peut rien, un monde peuplé de tocards !

Franck Raharison

 

 

 

Lire aussi