La Gazette de la grande ile

MPTDN: Pour le développement des TIC

Publié le 30 janvier 2018

Le développement d’un pays s’accompagne parallèlement du développement des nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Indispensables pour l’interconnexion entre chaque pays, les TIC sont les outils les plus rapides et efficaces pour avancer. A travers le Ministère des Postes des Télécommunications et du Développement Numérique, Madagascar figure parmi les pays ayant connu un tangible développement du secteur  TIC durant ces dernières années. Lors de la cérémonie de présentation de vœux du MPTDN qui s’est tenue le vendredi 26 janvier 2018 au CCI Ivato, le Ministre, Neypatraiky André Rakotomamonjy a affirmé qu’« Etant dans un Etat de droit, toutes les actions doivent être entreprises dans le respect de la loi en vigueur. C’est pour cela que nous avons priorisé la mise en place d’un cadre réglementaire convenable dès notre prise de fonction, afin de partir sur une bonne base. Il faut croire que ces actions ont porté leurs fruits, si l’on se réfère à la situation d’il y a 4 ans passés. Nous savons que la loi 2005-023 régissant la télécommunication a été promulguée en 2005, mais son Décret d’application n’est sorti qu’en octobre 2014. Cela a permis la mise en place de l’ARTEC (Autorité de Régulation des Technologies de Communication), opérationnelle depuis avril 2015, en remplacement à l’OMERT. Cette loi 2005-023 permet également la libéralisation totale du secteur des télécommunications. Je suis content de trouver ici présents, les représentants des quatre principaux opérateurs des TIC à Madagascar, qui sont les initiateurs et les principaux acteurs de la construction d’infrastructures du numérique à Madagascar ». 2018 marque le sprint final pour le ministère. Le bilan s’avère positif sur l’accès de la population aux technologies numériques si l’on se réfère aux réalisations avec les organes rattachés.

T.B

 

 

 

Lire aussi