La Gazette de la grande ile

Corruption au seins des institutions: Des ordres venant d’en haut !

Publié le 02 février 2018

« Tous les fonctionnaires sont atteint du Sida ! », c’est avec cette phrase aussi dramatique que terrorisante que la F3M (Fiaraha Mientan’ny Mpiasam-panjakana eto Madagasikara) a attiré l’attention de la population hier dans sa déclaration sur la situation actuelle des fonctionnaires. Solde Insuffisant Depuis des Années (SIDA), voilà en quoi se résume cette déclaration qui dénonce les irrégularités censées être rectifiées depuis des années par nos dirigeants, issue des accords entre la F3M et Hery Rajaonarimampianina. Le changement des valeurs de point d’indice, la grille indiciaire, l’allocation familiale, l’indemnité de logement, la grille alignée et consolidées et l’indemnité de scolarisation sont les points essentiels à rectifier selon la F3M. Les représentants de la F3M ont appuyé sur le fait que l’allocation des enfants des fonctionnaires est de 184 ariary et l’indemnité de logement est actuellement de 14.000 ariary. Pourtant, certains membres de telles ou telles institutions étatiques sans scrupule se battent pour avoir des retraites et des 4×4.

C’est à cause de ces inégalités et cette injustice que certains fonctionnaires, pour ne pas dire tous les fonctionnaires, sont obligés malgré eux de se lancer dans des affaires douteuses. Les représentants de la F3M ont bien souligné que la cause des « faux-pas » que peuvent entreprendre les fonctionnaires sont ordonnées par des personnalités haut placées. Si la corruption, qui fait partie des faux pas des fonctionnaires, persiste au sein des institutions publiques, c’est à cause des ordres d’en haut et des salaires insuffisants. La F3M lance un ultimatum d’une période non déterminée à Hery Rajaonarimampianina pour tenir la promesse qu’il a donné depuis 2013. Apparemment, Hery Rajaonarimampianina vient de perdre des millions d’électeurs.

T.B

 

 

 

 

 

Lire aussi