La Gazette de la grande ile

Commercialisation des litchis: La campagne 2017/2018 globalement satisfaisante

Publié le 07 février 2018

La fin du mois de janvier 2018 marque l’achèvement de la campagne de commercialisation des litchis de Madagascar, même s’il reste quelques lots encore disponibles.

Ceux-ci ne sont plus représentatifs dans le contexte du marché actuel. La place limitée laissée aux litchis sur les rayons des distributeurs est maintenant majoritairement occupée par des fruits Sud-africains dont la campagne va se poursuivre encore quelque temps.

La campagne 2017/2018 s’inscrit une nouvelle fois dans un registre, a priori, positif quant à ces résultats. Elle s’est déroulée dans un contexte plus difficile que les années précédentes, en raison de son caractère tardif et d’une production moindre. Les tendances observées antérieurement se confirment de nouveau, avec une concentration de plus en plus forte des ventes à l’occasion des fêtes de fin d’année. La dernière phase de campagne, avec l’approvisionnement par conteneurs maritimes, s’avère toujours plus difficile en dépit de volumes modérés. A ces premiers constats, il convient d’ajouter un contexte logistique complexe, tant à l’origine pendant la récolte des fruits, qu’en Europe pendant la distribution des fruits.

Au sujet des tendances par marché européen la lettre du litchi,  éditée par le Ctht avec la collaboration Pierre Gerbaud, Consultant filières horticoles et couvrant la période allant du 29 janvier au 2 février 2018 , mentionne qu’en Belgique, l’on assiste à des petites ventes régulières pour les litchis de Madagascar et d’Afrique du Sud dont les prix tendent à s’aligner. Les moindres volumes disponibles permettent un raffermissement des cours pour les fruits de bonne qualité.

En France, le litchi se reclasse définitivement dans les produits « exotiques » proposés par les distributeurs avec une place réduite sur les linéaires des magasins.

En amont, cela implique une réduction des quantités commandées. Les dernières réceptions de fruits de Madagascar s’effectueront la semaine prochaine, avec des quantités marginales au regard des volumes précédemment mis en marché.

Les prix de vente des litchis malgaches s’effritent pour ces derniers lots mais restent dans la continuité de la commercialisation des dernières semaines, marquées par un désintérêt croissant pour le produit.

La commercialisation des litchis d’Afrique du Sud se poursuit, avec des volumes en baisse mais encore conséquents. Les ventes pour ces produits s’avèrent également plus difficiles et les cours se rétractent encore cette semaine. On observe toujours quelques problèmes de qualité sur certains lots. Ventes de plus en plus difficiles pour les litchis branchés de variété Red Mac Lean acheminés par voie aérienne. Les acheteurs rechignent à acquérir ce produit en raison de sa piètre qualité gustative. Les prix restent variables selon la qualité visuelle du produit (oxydation) entre 4.00 et 7.00€/kg. Les ventes se font au compte goutte. La campagne d’exportation d’Afrique du Sud devrait se poursuivre encore une quinzaine de jours.

 

 

Lire aussi