La Gazette de la grande ile

EDITO: Quand le HVM fait la propagande pour Ravalomanana

Publié le 07 février 2018

Les propagandes ont bel et bien commencé mine de rien et étrangement ce sont les uns qui de par leur maladresse font la propagande des autres. Les usagers des routes nationales ne voteront pas pour le régime HVM, il n’y a aucun doute là- dessus. Ceux qui ont vu l’état des grands axes nationaux tels que la RN2 et la route qui relie Toamasina à Foulpointe ou la RN6 ou d’autres routes nationales  du temps de Ravalomanana regrettent  les routes nationales sous  Ravalomanana même s’ils ne regrettent pas forcément Ravalomanana. Il est évident qu’ils  pestent véritablement contre ce régime qui n’est même pas capable de faire les entretiens routiers et qui attendent que des ponts soient emportés par les crues, que les routes soient coupées, que des routes nationales soient impraticables avant de rameuter les partenaires techniques et financiers pour qu’ils viennent en aide! Sans le savoir, le régime fait la publicité de Ravalomanana de par son inertie. Tout le monde déplore l’état des routes et regrette les routes -que l’on ne peut pas manger – sous Ravalomanana. On ne peut imaginer un quelconque développement sans des infrastructures routières correctes ou avec un minimum d’entretien. Il est évident que ceux qui empruntent régulièrement les routes nationales et qui voient la dégradation quotidienne de ces routes nationales ne voteront certainement pas pour le régime HVM peu importe le candidat du HVM. Et sans s’en rendre compte, nul besoin de chercher des poux dans la tête de Ravalomanana, rien que pour les routes, beaucoup vont voter pour lui.

D.R

 

 

 

 

 

Lire aussi