La Gazette de la grande ile

Affaire « Tany Gasy »: Les victimes réclament justice

Publié le 08 février 2018

De nos jours, les escrocs ne sont pas des moindres et les victimes sont assez considérables. Le projet « Tany Gasy » fut l’une des plus grosses arnaques qu’on ait vu à Madagascar avec plus de 3 000 victimes à la clé. Une escroquerie qui a débuté depuis l’année 2014 et les victimes ont décuplé avec le temps et a atteint le nombre de 3 600 victimes. L’instigateur du projet est le dénommé Herilanja Gérald Ramangasoavina qui fait déjà l’objet d’un avis de recherche lancé par le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) incluant cette affaire, mais aussi la vente du terrain où sied la Villa Elizabeth, demeure de l’ancien président, le défunt Albert Zafy. Les victimes se sont rassemblés au niveau d’une association nommée « Association des victimes de Tany Gasy » et réclament justice à moins qu’on prenne en considération leur situation. Plus précisément, ces derniers réclament réparation au moins qu’on leur offre un lot de terrains, même dans un coin reculé. Au début, il voulait qu’on leur rend leur argent, mais compte tenu de la situation leur souhait serait qu’on leur octroie un lot de terrains vu que l’auteur du projet est déjà hors du pays affirme Razafinirina Marie Angeline, président de leur association. Dans notre pays, les arnaqueurs bénéficient de relations en haut lieu et s’en sortent facilement. Il faut dire que leurs réseaux sont assez considérables. Notons que parmi les victimes, il y a des vendeurs de légumes qui ont vu leur économie partir en fumée en raison de cette escroquerie de grande envergure.

Jean Riana

 

 

Lire aussi