La Gazette de la grande ile

Secteur minier: Vers la « divulgation de la propriété réelle »

Publié le 09 février 2018

L’Atelier de lancement de la feuille de route sur la divulgation de la propriété réelle et de consultation des parties prenantes s’est tenu hier à l’Ibis Ankorondrano. L’objectif de transparence et de bonne gouvernance des secteurs minier, pétrolier et gazier, a conduit Madagascar à adhérer à l’initiative pour la Transparence des Industries Extractives (EITI), norme mondiale de transparence en faveur d’une gestion ouverte et responsable des ressources extractives à travers le respect de plusieurs exigences relatives à la chaîne de valeurs des industries extractives. L’une de ces exigences concerne la « divulgation de la propriété réelle. » La réconciliation des revenus perçus par l’Etat à travers les rapports réguliers publiés par l’EITI-Madagascar constitue déjà une avancée majeure, mais il  devrait également être possible de connaître les personnes qui possèdent et qui, en définitive, profitent des activités des entreprises minières, pétrolières et gazières.

L’anonymat des entreprises est un problème qui affecte d’autres secteurs et contribue souvent à alimenter la corruption et l’évasion fiscale. En décembre 2016, le comité national de l’EITI-Madagascar a établi une feuille de route sur la divulgation de la Propriété Réelle afin de permettre la divulgation complète de la propriété réelle des entreprises extractives à l’horizon 2020.

Savoir avec qui nous faisons affaire est important, cela permet  de cerner les personnes connues pour le blanchiment d’argent, l’évasion fiscale, le terrorisme, les spéculateurs ou les investisseurs sérieux, etc.

T.B

Lire aussi