La Gazette de la grande ile

Insécurité sociale: Elle prend de l’ampleur

Publié le 14 février 2018

L’insécurité à Antananarivo fait trembler tous les tananariviens. De jour comme de nuit, les risques sont de plus en plus graves.

Un grossiste a été attaqué ce lundi 12 Février 2018 à Besarety vers 19 heures. Selon les informations recueillies, les quatre hommes, à visage découvert, ont pris par surprise le grossiste. Les quatre hommes ont sorti chacun un pistolet. L’un est entré directement dans les locaux et les trois autres sont restés à l’extérieur. Le propriétaire du magasin a été pris de panique. Il n’a pu rien faire à part obéir les braqueurs. Le propriétaire et son aide n’ont pas pu demander de l’aide.

Il n’y a eu ni pertes en vies humaines, ni blessés. La somme prise par les braqueurs reste encore indéterminée. Pris par la peur, le propriétaire du magasin a tout de suite fermé son magasin, juste après le départ des braqueurs. La population environnante, quant à elle, n’a pu rien faire. Les pistolets des braqueurs ont suffi à la dissuader de ne rien faire. Les forces de l’ordre ne sont arrivées que quelques minutes après le braquage. Entre temps, ces derniers poursuivent leur enquête.

En effet, ce braquage armé marque aussi la libre circulation des armes en ce moment à Madagascar. La détention d’armes par des particuliers reste une question cruciale. D’où viennent ces armes ? C’est la principale question qui se pose. En tout cas, le braquage de ce lundi a vraiment effrayé la population de Besarety.

Santatra R.

 

Lire aussi